Accueil  ·  Stats

- Samedi 19 août 2017 - 09:15 -

 

Le saint du jour

Fête du Jour : Origine et Histoire...
Fête de Saint Jean-Eudes
C'est l'Eté en ce moment :-)

Sommaire


Puce PLAN INTERACTIF
Puce ANCÊTRES ILLUSTRES
Puce ASCENDANCE SOSA
Puce BASES GÉNÉALOGIQUES
Puce COUSINS CÉLÈBRES
Puce VERS RAMSÈS II
Puce ARMORIAL FAMILIAL
Puce OUTILS de RECHERCHE
Puce MISES à JOUR
Puce ESPACE PRIVÉ

Chroniques familiales


Puce CHRONIQUES index
Puce Famille ASSENS
Puce Famille BOURLET
Puce Famille BRON
Puce Famille COLLARD
Puce Famille DONNET
Puce Famille DUDOUIT
Puce Famille GEHIN
Puce Famille GIL
Puce Famille GUEDON
Puce Famille LUCAS
Puce Famille NAJAC
Puce Famille PLANTIER
Puce Famille SOULA
Puce Famille VINCENT

Études


Puce ÉTUDES NOBILIAIRES
Puce RECHERCHE NOBILIAIRE

Gheraldic


Puce GHERALDIC

Notre choix du web


Tous les liens...

Nos autres sites


Puce CMS GIL
Puce PAYS du VIAUR
Puce CONCHYLIO

Référencement

Aucune bannière pour l'instant

Armorial Bourlet



Rappel de la Stemma familiale :
Génération 1
1 - Erwan & Ludovic Gil
Génération 2
2 - Jean Michel Gil
Génération 3
5 - Gisèle Berthe Bourlet
Génération 4
11 - Gabrielle Elodie Collard
Génération 5
22 - Charles Collard
Génération 6
45 - Eugénie Dubrulle
Génération 7
91 - Marie-Florence Buisset

AILLY - ANTOING - AOUST - ARRAS - AUBERCHCOURT - BAILLIENCOURT - BAYART de GANTHAU - BEAUFORT - BÉTHUNE - BOULOGNE - BRIMEU - CARNIN - COURONNE - CRÉCY - ENCRE - ESME - GOUY - GUINES - HALLENGUES - HEILLY - HERMANT - JAUCHE - LANDAS - MAILLY - MORIAMEZ - MORTAGNE - NOYELLES - OLLEHAIN - OCCOCHES - PARIS - WAVRIN - RICAMETZ - PATOUL - LA PERSONNE - PONTHIEU - QUARRÉ - REBECQUE - RIVERY - ROISIN - SAVEUSE - SOREL - SOUASTRE - HABART - SACQUESPÉE - SAINT POL - SAINTE ALDEGONDE - WION -

notices généalogiques tirées de :

"Recherches Généalogiques des comtés de Ponthieu, Boulogne et Guînes et pays circonvoisins"
Louis-Eugène de La Gorgue-Rosny, 3 tomes 1874-1876, réédition du Palais Royal 1974, 4 vol.
Nobiliaire de Ponthieu et Vimeu du Marquis René de Belleval, Bachelin Deflorenne, 1876.
Notes généalogiques sur plus de 1200 familles des comtés de Ponthieu et de Montreuil de Georges de Lhomel. - Sources généalogiques et historiques des provinces du Nord, 1995. Sites de Jean-François Arnou et de François Jaunais.



PATOUL

- Famille patrice de CAMBRAY, porte: d'argent à 2 chevrons de gueules, accompagnés de 3 merlettes de sable.
Simon PATOULET, échevin de CAMBRAY en 1325. Gérard PATOU, chevalier, Lieutenant d'OISY en 1392...Jacques PATOUL, père de Sara, dite PATOULET, alliée à Jean ROULIER, demeurant à PERNES, d'où Jeanne, femme de Claude de LOUVEVAL, Sr de LA PRÉE. (CARPENTIER.) - Baudoin, 11/02/1465. Henri, 11/02/1486, échevin de BÉTHUNE, 1473. (Cart. de GOSNAY.) - Jacques a un tènement en la chaussée de BABOË, à ABBEVILLE en 1330. (Cœuill. de SAINT-PIERRE.) - Jean, dit Le BRUN, est nommé par Louis de MALE, comte de FLANDRE, forestier du bois de CHOQUES et sergent à cheval du comté d'ARTOIS (Arch. de LILLE).





QUARRÉ

- CARPENTIER cite plusieurs familles de ce nom. L'une porte: d'azur au chevron d'or à 3 carreaux d'argent 2 & 1; une autre d'azur à la fasce vivrée d'or; une autre d'azur au chevron d'argent chargé de 2 merlettes affrontées de sable et accompagné de 3 besants d'or.
- Cette dernière vient de Charles QUARRÉ, Sr du CAUROY et HERSIN, marié en 1530 à Jeanne Le GENTIL, d'où Charles, Sr desdits lieux, inhumé à SAINT-NICAISE d'ARRAS en 1604, marié en 1572 à Marguerite LE MERCHIER, Dame de BOIRY SAINT-MARTIN, d'où Charles, Sr de BOIRY, CAUROY, HERSIN, marié en 1603 à Barbe de SÉNARPONT, d'où ...Cette famille existe encore.- CARPENTIER mentionne un Gilles QUARRÉ, écuyer, bailli de WALLINCOURT en 1351; Guillaume, Sr de COQUEL, 1410; Simon, échevin de CAMBRAY, et autres.- Frère Estienne QUASRE, procureur des chartreuses de GOSNAY, 10/08/1467. (Cart. de GOSNAY.).

BAILLENCOURT

- En ARTOIS. Porte: emmenché de gueules et d'argent et crie LANDAS. BAILLENCOURT, dit COURCOL, ajoute un canton gauche d'or et d'azur de 8 pièces. (Voyez CARPENTIER).
Suivant un mémoire particulier, cette famille sortie de celle de LANDAS, tirait son nom de la terre de BAILLENCOURT ou BAILLESCOURT, tenue de celle de BUCQUOY, et sortait de Robert de BAILLESCOURT, allié à Jeanne de RIVRY, d'où Louis, allié à Antoinette de HABARCQ, qui portait: fascé d'or et d'azur de 8 pièces, d'où, entre autres enfants, Baudoin, dit COURCOL, Capitaine de chevau-légers pour le duc de BOURGOGNE en 1419, allié à Marie de RICAMÈZ, d'où entre autres, Jacques COURCOL, Sr de BAILLENCOURT, allié à Barbe de BEAUFORT, fille de Froissart, chevalier et de Jeanne de MAILLY, d'où, entre autres, Pierre COURCOL, allié à Marguerite de GOUY, d'où Jean, reçu bourgeois d'ARRAS le 8/01/1430, allié à Marguerite de LA COURONNE, dont huit enfants; l'un d'eux Robert COURCOL, échevin d'ARRAS en 1485, allié à Perrine LE QUIEN, dite de GUERNONVAL, d'où Jean, allié à Marie JONGLET, d'où Melchior COURCOL, Sr du CROCQ, bailli du MESNIL Lès SAINT-POL, allié à Guillemette de SAULTY, qui portait: d'azur à la fasce d'argent accompagnée de 3 étoiles d'or; il mourut en 1584, père, entre autres, de Robert COURCOL, dit de BAILLENCOURT, écuyer, Sr du CROCQ, Lieutenant d'Infanterie à SAINT-OMER, allié à HESDIN à Antoinette BERTEAU, fille de Jean, Sr de RAIMBEAUCOURT, qui portait: fascé, contrefascé d'argent et de gueules de 6 pièces, à un écusson de gueules chargée d'un cygne d'argent en chœur; dont descendaient Charles-Joseph, comte de BAILLENCOURT, dernier prévôt de MONS, mort en 1779.
Pierre COURCOL, second fils de Robert et de Perrine LE QUIEN, bourgeois d'ARRAS en 1489, avocat, Sr de DOUCY, AYETTE, BOIRY SAINT-MARTIN, etc.., conseiller au Conseil d’ARTOIS, épousa Marie d'ABBEVILLE, dite de BOUBERS, d'où une postérité, alliée aux d'HERLINCOURT, BERTOUL, WIGNACOURT, GRUSSET, FONTAINES.
Jean COURCOL, fils de Jean et de Marguerite de LA COURONNE, Sr de SAINT-MARTIN en BLAIRVILLE, où il demeura, épousa Jeanne, fille de Payen de BEAUFORT, chevalier, et d'Isabeau d'OLLEHAIN, d'ou une postérité alliée aux GRÉGOIRE, BAYART, FONTAINES, CARPENTIER, CUVELIER, BOUCHER, LE DRU. Jacques COURCOL, écuyer, autre fils de Jean et de Marguerite de LA COURONNE, vivant en 1441, bailli de MARQUION en 1507, épousa Nicole de MAISONS d'une noble famille d'ABBEVILLE, dont la postérité alliée aux HÉRISSEN, LE MACHON, BRIOIS, d'ITTRE, de RIFFLART, de VAUX, etc..; Jean COURCOL, quatrième fils de Jean et de Marguerite de LA COURONNE, bourgeois d'ARRAS en 1499, allié à Antoinette LE BLOND, fut Sr des PRÈS et bailli de BOILEUX, eut une fille Claire, alliée à Marc de BERNEMICOURT, chevalier, président à NAMUR; il fut le septième aïeul de Henry-Alexandre de BAILLENCOURT, dit COURCOL, vivant pauvre à ARRAS en 1780, et sa postérité s'est alliée aux de CRESPY, MERLE, DORESMIEUX, COMMELIN, OUDARD, LE BAILLY, de NOYELLES, LE CARON.

BEAUFORT

- En ARTOIS. Porte: d'azur à 3 jumelles d'or.
CARPENTIER parle de cette Maison à l'occasion d'un cadet, fixé en CAMBRAISIS. (Voyez cet auteur).- Guy de THOUARS, Sr d'OIREAU, allié en 1150 à Jeanne dame de BEAUFORT et de NOYELLES-WION, d'où Aleaume, Sr de BEAUFORT et de NOYELLES-WION, en ARTOIS, mort en 1219, allié à Marguerite de BRIMEU, dame de SAIRE et de CESSOY, d'où Guy, Sr de BEAUFORT et de NOYELLES-WION, vivant en 1230, allié à Marie d'ARRAS. Jacques, Sr de BEAUFORT et de NOYELLES-WION, vivant en 1250 -1284, allié à Adèle d'ANTOING, d'où Jeanne, femme de Hugues de BÉTHUNE, dit des PLANQUES, Sr des PREAUX et de WENDIN.- Jean, Sr de BEAUFORT et de METZ, marié en 1252, à Julienne de SAVEUSES, Dame de MARQUAIS, d'où une postérité allié aux Maisons de MOREUL, de GÉNONVILLERS, d'HAMELINCOURT, de MAILLY, de SOUASTRE, de LA PERSONNE, de BRUCE, de RANSART, d'OLLEHAIN, de CONTAY LE JOSNE, de LANNOY, de HALLEWIN, de LA MARCK-LUMAING, de CROY-SOLRE, LE BORGNE, etc.. Sire Payen de BEAUFORT, chevalier, fut arrêté dans son hôtel d'ARRAS, au mois de Juin 1460, avec plusieurs de ses fils, par ordre de l'inquisiteur. (Ms. de la Bibl. de BOULOGNE).
Demoiselle Jeanne de PARIS, veuve de Pierre de BEAUFORT en 1463. Jeannet de BEAUFORT, fils puîné de Jean de BEAUFORT du DRAGON, 1468. Demoiselle Isabelle, veuve de Jean de GOIRES, 1496. Demoiselle Isabelle, veuve de Rasse de LE WARDE, 1497. Jean, allié à demoiselle Jeanne LE BORGNE, d'où Me Jean, Me Robert, Marie, femme de Robert du BOS, Sr du BOS BERNARD, Catherine, femme de Jean du GROSPRÉ, 1516 ; Jean, père de ces enfants, qualifié écuyer, bourgeois d'ARRAS. Me Jean, écuyer, 1546, père de Romain, Jean, Extasse et Me Hues de BEAUFORT. Romain, écuyer Sr de BULLECOURT, père de Gilles, vivant en 1575, écuyer, Sr de MONDICOURT, père de Robert, écuyer, Sr de MONDICOURT, 1632. Bauduin de BIAUFORT, chevalier, père de Guy, Alelme, Jean et Nicolas 1191. (Cart. d'AUBIGNY).- Monsr de BEAUFORT, veneur et houspilleur de la châtellenie d'HESDIN en 1500. (Comptes du bailliage de HESDIN).

BEAUFORT

- en PONTHIEU, i>porte: d'azur à 3 jumelles d'or. (WAIGNART).
L'an 1247, Simon de BEAUFORT, fils de Pierre, dit Ribaud, vend au paraclet d'AMIENS, le huitième de la dîme de BOVES, tenu en fief de Pierre de JUMELLES, chevalier. (DARSY).- Gilles de BEAUFORT, fieffé de la prévôté de BEAUVAISIS, et Pierre de BEAUFORT, fieffé de la prévôté de SAINT-RICQUIER, sont convoqués pour la guerre en 1337. (D. GRENIER).- Simon de BEAUFORT, homme lige de CORBIE en 1352. (Id, paq.19, n° 1) - Loys de BEAUFORT, homme d'armes des ordonnances sous le comte de SAINT-PAUL en 1469 ; Louis, homme d'armes sous messire Jean de MANNOURY, chevalier, en 1495 ; François, homme d'armes sous messire Louis de LUXEMBOURG, comte de LIGNY, en 1495; Adrien, archer des ordonnances sous monseigneur le DAUPHIN en 1534; Jean, archer des ordonnances en 1538. (GAIGN.) - Marie, femme de Guillaume ROHAUT, mayeur d'ABBEVILLE en 1553.- Robert, homme lige de VALBONNEMENT, pour un fief à HANCHIES en 1378.- Dreux de BEAUFORT, Sr de MONTBLAIN, prévôt des maréchaux de FRANCE en PICARDIE. Fief de BEAUFORT à François DANZEL, écuyer, en 1614 ; à François de SERRES, écuyer, en 1640 ; à Mr HECQUET, d'ABBEVILLE, en 1768.

BAYART de GANTHAU

Coupé de gueules et de sable, à la fasce d'argent, surmontée d'un léopard de même, ou une fasce d'argent, au chef de gueules, et la pointe de sable, brisée d'un léopard d'argent sur le chef ; l'écu timbré d'un casque d'argent grillé, liseré et couronné d'or, assorti de ses lambrequins, à dextre de gueules et d'argent et à senestre d'argent et de sable ; cimier : la tête et col d'un cheval.









WION

- Porte: d'argent à 3 fasces de sinople. (WAIGNART).
- N. WION, allié à N. BRIET, aïeul de noble homme Gabriel BRIET, élu en PONTHIEU mayeur d'ABBEVILLE, en 1603.- Sauvale WION et Sauvale WION, son neveu, tous deux écuyers, servaient sous Eudes, duc de BOURGOGNE en 1340, et furent faits chevalier le 20/06/1340.









SACQUESPÉE

- A AMIENS. Porte: de sinople à l'aigle d'or becquée et membré de gueules chargé sur l'estomac d'une épée d'argent en bande tirée d'un fourreau de sable.
Selon le Ms. de D. GRENIER, paq. 13, n° 1, cette famille prétend descendre de Antoine de SACQUESPÉE, Sr de DIXMUDE et de BOURBOURG, et de N. de SAINT-OMER, sa femme, a pris les armes de cette noble famille, quittant les siennes anciennes, qui étaient un sac et une épée dedans; il y avait plusieurs épitaphes de cette famille dans une chapelle des Augustins d'AMIENS.- Aubert SACHESPÉE est témoin d'une donation d'Étienne MULET à la maladrerie du QUESNES, 1211. (Cart. de PONTHIEU.) - Jacques de SACQUESPÉE, médecin, trésorier de SAINT-QUENTIN, 1415. (Du CANGE.) - Jean, Sr d'ERCOURT et de VAUDEMONT, marié vers 1500 à Antoinette de HAVESQUERQUE. (SANDERUS, t. II, p. 641.) - Me Antoine tient fief d'ENGOUDSENT en BOULONNAIS en 1477.- André, homme d'armes des ordonnances sous Mre Robert de FRAMEZELLES, 1510. Adrien, archer sous Mr de HUMIÈRES, 1522. (GAIGN.) - Mariage du 26/06/1614, devant BERNARD et d'ACHEU, notaire à ABBEVILLE, de Pierre SACQUESPÉE, frère de François, avec Catherine de la GARDE, fille de François, écuyer, Sr de FAVEILLES, et de Jacqueline de CHÉRIE; ledit Pierre, remarié le 20/01/1617 à demoiselle Françoise MALLERY.- N., Lieutenant des arquebusiers, à ABBEVILLE, 1620.- Charles SACQUESPÉE vend la terre de La BOUVACQUE, à la Chartreuse de SAINT-HONORÉ Lès ABBEVILLE, 1666.
Jean SACQUESPÉE, allié à Marie PLATEL, d'où Raoul; Jean, prêtre; Catherine, veuve en 1501 de Jean ROHAUT; et Pringue, aussi veuve en 1501, de Renaud du FOUR. Raoul, bourgeois d'AMIENS en 1503, officier pour les vins, 1519, père de Pierre et Nicolas. Pierre, élu à AMIENS mayeur en 1535, père de Jean, Antoine, François, Pierre, Philippe et Jeanne, femme de François de SAISSEVAL, avocat. Jean , bourgeois et élu d'AMIENS, receveur des tailles, est qualifié écuyer dans le Nobiliaire de PICARDIE, Sr de SELINCOURT, BOUILLENCOURT, HARDIVILLE et la VALLÉE, fut reçu bourgeois d'ARRAS en 1539, sans finance, en faveur de ce qu'il prétendait l'alliance de Françoise HERLIN, fille d'un bourgeois et marchand d'ARRAS, déjà veuve de noble Jean de LAUZERAY, écuyer; il en eut Philippe qui suit; Jean, Antoine, Pierre maître d'hôtel du duc d'ANJOU, François et Jeanne, mariée d'abord à Jean de LOUVENCOURT, conseiller à AMIENS, et ensuite en 1569 à Jacques PICARD, tous deux conseillers à AMIENS. Philippe, écuyer, Sr de THÉSY, gentilhomme servant de la bouche et huissier ordinaire de la chambre du Roi, allié en 1585 à Antoinette des GROSEILLERS, d'où François et Françoise. François, écuyer, Sr de THÉSY, NOREMONT, BERTAUCOURT, FERCOURT, FOUENCAMP, Capitaine au régiment d'ÉPAGNY, marié en 1725 à Jeanne de CHAMBLY, d'où René; madeleine, allié à Antoine de GARGES, chevalier, Sr d'ORMOY, VILLENEUVE; Charlotte, Marie, Anne et Françoise. René, chevalier, Sr de THÉSY, BERTAUCOURT, etc.., allié en 1667 à Marie-Charlotte de CHAMBLY, d'où Jean-Charles, chevalier, Sr de THÉSY, BERTAUCOURT, etc..., cornette de chevau-légers et Capitaine au régiment de GLISY, et Bernard-Nicolas de SACQUESPÉE.
Jean SACQUESPÉE, écuyer, Sr de SÉLINCOURT en 1547, époux de Françoise HERLIN, était fils de René, élu d'AMIENS en 1523; il épousa, en secondes noces, Nicole LAMIRÉ, d'où Gilles; Madeleine, mariée à François LE CARON, contrôleur du domaine; Marie, femme de Jean de HERTES, Sr de MONJON et de HAILLES, et Jeanne, femme de Jean LE CARON, avocat à AMIENS. Gilles, écuyer, Sr de SELINCOUR, écuyer du duc de NEMOUR, allié à Marguerite de MAUPIN, héritière de la BOUVACQUE et de GORENFLOS, fut tué à ABBEVILLE en 1612; père de Jean et Louis. Jean, écuyer, Sr de SELINCOUR, père de Jean, écuyer, Sr de SELINCOURT, qui parait avoir épousé Suzanne de MONCHY, veuve de François PASCHAL, écuyer, Sr de FEUQUIÈRES, et fille de Charles, baron de VISMES, et de marie du CAUREL; d'où Jacques, écuyer, Sr de SELINCOURT, père de Marie-Angélique ou Gabrielle, mariée en 1678 à Philippe MANESSIER, écuyer, Sr d'AUXY, à qui elle apporta la terre de SELINCOURT. Jean eut de Françoise HERLIN, Philippe, écuyer, Sr de SELINCOUR, qui acquit la seigneurie de THÉSY en 1582, allié en 1585 à demoiselle Antoinette des GROSEILLERS, il était gentilhomme de la chambre du Roi; père de François, écuyer, Sr de THÉSY, Capitaine, allié en 1625 à demoiselle Jeanne de CHAMBLY, d'où René, écuyer, Sr de THÉSY, allié en 1667 à Marie-Charlotte de CHAMBLY, d'où Jean-Charles, écuyer, Sr de THÉSY, Capitaine au régiment de GLISY, et Bernard-Nicolas, mousquetaire. (D. CASSIAUX.) - Jean de SACQUESPÉE, chevalier; vicomte de SELINCOURT, commandant la vénerie pour le lièvre de Mr Le DAUPHIN en 1686. (État de La FRANCE.) - Louis, écuyer, Sr de GORENFLOS, fils de Gilles et de Marguerite de MAUPIN, fut père de Claude, écuyer, Sr de GORENFLOS, père de Charles, écuyer, Sr de GORENFLOS.- François de SACQUESPÉE de SELIONCOUR, abbé de SAINT-ACHEUL en 1591. (D. GRENIER, Nob. de PICARDIE, etc..) - Jean, écuyer, Sr de SOUPLICOURT, marié vers 1660 à Catherine de SAINT-BLIMONT, fille de François, écuyer, Sr de PINCHEFALISE, et de Antoinette TILLETTE de BRANCOURT.- Guillaume, père de Jean, écuyer, Sr de GOMIECOURT, homme d'armes sous le seigneur de LA VIEFVILLE, marié en 1554 à Marie de NOYELLE, d'où Simon, Jacques et Arnould. Simon, écuyer, Sr de GOMIECOURT, allié en 1501 à Marie de PARTENAY, d'où François, écuyer, Sr de BEAULIEU, allié en 1620 à Marie de BÉRY, d'où Jacques, écuyer, Sr de BEAULIEU, allié en 1662 à Catherine de DONCŒUR, d'où François, écuyer, gendarme du Roi, allié à Marie de NOYELLE, Joseph, Marie et Catherine. (Nobiliaire de PICARDIE.) - Françoise de SACQUESPÉE, femme de Nicolas aux COUSTEAUX vers 1500.- Fief nommé SACQUESPÉE, à WILLENCOURT. (Du CANGE.) - Osbert SACQUESPÉE, dans un acte de la léproserie du QUESNE, de 1211. (Cart. de PONTHIEU.)
CARPENTIER mentionne Simon SACQUESPÉE, chevalier, bienfaiteur des abbayes de HONNECOURT et du MONT SAINT-MARTIN en 1253, qui portait: de sinople à l'aigle d'or membré de gueules. Jacques, maire d'ARRAS en 1414; N., chevalier, allié à la sœur d'Archembaud de HAVESQUERQUE, Dame de DIXMUDE, WATOU et JUMELLES, d'où Antoine, Gilles et Marie; Antoine, Sr de BUSQUEAU, allié à Catherine de FLORY, fille de Georges et de Catherine de LA TRAMERIE; Antoine, Sr de DIXMUDE, premier mari de Jacqueline de RECOURT, fille de François et d'Isabelle de WALLON-CAPELLE. Il cite une autre famille de ce nom, qui portait: de gueules à une épée à demi tirée de sable, empoignée et croisetée d'or.- Simon de SACQUESPÉE, allié à Marie de PARIS, d'où Jean, Sr de BAUDIMONT, mayeur d'ARRAS, mort en 1435, allié à Jeanne de VALLOIS, d'où Antoine, Sr de BAUDIMONT, allié à Éléonore de LENS-REBÈQUE, d'où Robert, allié à Agnès de CARNIN, veuve en 1500, d'où Madeleine, alliée en 1513 à Jean de BEAUFORT, Sr de BULLECOURT, etc.., et Jeanne, femme de Raoul de SAINT-QUENTIN, Sr de BILLY. (Du HAYS.) - Simon SACQUESPÉE, allié à Marie de HALLENGUES, père de Simon, confirmé dans sa noblesse par lettres de 1376, de Michel, échevin d'ARRAS en 1382, et de Marie, femme de Pierre BRIOIS.- Me Antoine, homme de fief du château d'ARRAS en 1477.- On trouve dans le registre aux bourgeois d'ARRAS, Marguerite SACQUESPÉE, fille de Marie de PARIS et veuve de Philippe de YAUWIS, 1400 ; Michel, père de Andrieu, allié à demoiselle Isabelle WALLOIS, veuve en 1408 ; Jean et Jean, fils de Jean, mayeur d'ARRAS, 1429 ; Andrienet, fils de feu Simon, 1425 ; Me Antoine, licencié ès-lois, fils Jean, bourgeois d'ARRAS, 1429 ; Jennet, fils M Antoine, bourgeois ; 1451 ; Me Antoine, maître ès arts, fils Me Antoine, échevin, 1463 ; Binet, fils Me Antoine, 1464 ; Me Guillaume, fils Jean, 1498 ; Agnès de CARNIN, veuve de Robert SACQUESPÉE, mère de Jehennet et Jenne, 1500...- En l'église N.D. de MILAN, à ARRAS, épitaphe de Martin SACQUESPÉE, ouvrier de cire de l'abbaye, avec armoiries de SACQUESPÉE. (D. GRENIER).

LA COURONNE :

- de sinople à la croix fleuronnée d'or.
Denise de LE COURONNE, 12/05/1376. (Chart. de PONTHIEU).- Marguerite de LA COURONNE, alliée vers 1430 à Jean COURCOL-BAILLENCOURT.











OLLEHAIN

- En ARTOIS. Porte: d'argent à 3 tourteaux de gueules.
Cette famille qui tire son nom du village d'OLLEHAIN en ARTOIS est crue issue des anciens comtes de BOULOGNE, selon GÉRIC, cité par CARPENTIER, Enguerrand d'OLLEHAIN, vivant en 1128, inhumé en l'abbaye de HENNIN, avec Usilie de COLLEBERCK, de la Maison de FIENNES, dont il eut Eustache, Jean et Guillaume; ce dernier, Sr de PAILLENCOURT, et de FÉCHAIN, se domicilia à CAMBRAI et mourut en 1171. Jacques, Sr de BOUVIGNIES, allié à Marguerite de HALLEWIN, d'où Jean, Sr d'ESTAMBOURG, allié à Marie de REBREVIETTE, d'où Philippe, allié à Marie de Le ZIPE, De d'AUTREGHEN, d'où Josse, Sr d'ESTAIMBOURG et d'AUTREGHEN. Jean d'OLLEHAIN, Sr de LIGNIÈRES, allié à Anne de SAINT-OMER, fille de Jean, allié à Jacqueline d'IVES, Dame de SOUVERAIN-MOULIN. Philippe, chevalier, allié à Pétronille de BONNIÈRES. Pernette, alliée à Roger de BOURNONVILLE, chevalier, Sr dudit lieu et de LEAUNE, veuf de Alix de LONGVILLERS. Antoinette, héritière de Jacques, Sr de BOUVIGNIES et d'ESTIEMBOURG, alliée à Sohier de BOURS, Sr de La BRETAGNE. marie, Dame de RULLECOURT, alliée à Jacques du HAMEL, Sr d'APPILIES. Ursule, alliée vers 1420 à Simon de MARCOIN. Gertrude, femme de Jean, Sr de NEUFVILLE. Isabeau, alliée à Colard de BEAUFORT. Isabeau, femme de Jean de WAENCOURT, en ARTOIS vers 1380, fils d'Alix de SEMPY...(CARPENTIER.) - Marie d'OLLEHAIN, femme de Bertolf, Sr de NÉDONCHEL, vivant en 1222. Hugues, Sr d'ESTAIMBOURG, tué à AZINCOURT, allié à Alix de WAENCOURT, remariée à Gérard de GHISTELLES, Sr de BÉVÈRE. Hugues, Sr d'ESTAIMBOURG, allié à Isabeau de SAINTe-ALDEGONDE. Alexandrine, alliée à Thierry de BÈVRE, Sr de DIXMUDE. (du HAYS.)
Simon de OLLEHAIN, chevalier, fait une donation à l'abbaye de WILLENCOURT en 1201.- Jean de OLEHAIN, chevalier, allié à Marguerite, donne aveu au comte de PONTHIEU de sa terre de OLEHAIN en 1279. (Chart. de PONTHIEU.) - Ysaac, pair de BÉTHUNE, 1/08/1324. (Cart. de GOSNAY.) - Jean et Jacquemon, fieffés de la prévôté de BEAUQUESNE, sont convoqués pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Robert, écuyer, servait sous le duc Eudes de BOURGOGNE avec 5 écuyers en 1340, et fut fait chevalier cette année là.- Jean, chevalier, fait un accord avec l'abbaye de CORBIE sur ces terres à GUERLINGUEHEN, le 27/03/1342.- Robine, alliée à Philippe de BERGHES SAINT-WINNOCK, chevalier, Sr de COHEN, d'où Marie de BERGHES, alliée à Raoul de LA PERSONNE, chevalier, Sr de FLERS, VERLOING, SUS SAINT-LÉGER, vers 1370. (Ms. de D. LEPÈZ.) - Brunois de OLLEHAIN, seigneur PICARD, du parti du duc de BOURGOGNE, se distingue devant GAND en 1452. ( Mém. de J. du CLERCQ.) - Jacques, signe la coutume de la châtellenie de PERNES en 1507. Jacques, écuyer, Sr de FRESSAY, homme, pair et vasseur de LILLERS, Sr de LE CAUCHIE, signe la coutume d'AMES, à l'abbaye de CORBIE, comme homme-féodal en 1507. (Coutumes locales du bailliage d'AMIENS).

CARNIN

- de gueules à un sautoir d'or chargé en abîme d'un écusson de gueules au mion d'argent.











SAINTE-ALDEGONDE

- Originaire de SAINT-OMER. Porte: d'hermines à la croix de gueules chargée de cinq roses d'or.
Cette famille a possédé, de temps immémorial, la seigneurie de SAINTE-ALDEGONDE, située en partie dans la ville de SAINT-OMER, et sur laquelle fut fondée et bâtie l'église de SAINTE-ALDEGONDE, dont les seigneurs de ce nom se sont toujours qualifiés fondateurs. On ne sait s'ils ont tiré leur nom de cette seigneurie où s'il lui ont imposé le leur, qui vient, selon MALBRANCQ, de la vierge SAINTE-ALDEGONDE, fille de Walbert, comte de HAINAUT dans le 6° siècle, dont quelques parents, pour l'honorer, auraient pris le nom. C'est entre 860 et 863 que l'église de SAINTE-ALDEGONDE a été fondée. Hubert de SAINTE-ALDEGONDE, mort à NICOPOLIS pendant la croisade, en 1169, allié à une MAILLY, d'où Antoine, vivant en 1173, allié à Marguerite de PREURES, en BOULONNAIS, d'où Gilles, mayeur de SAINT-OMER en 1251, allié à Jeanne d'ESNE, d'où Jean, mayeur en 1269, allié à Isores de PERES, d'où Jean qui suit. On trouve encore Maroie HELEWIS, veuve de Gilles de SAINTE-ALDEGONDE, bourgeois de SAINT-OMER, dans un acte de 20/01/1291. ledit Jean fonda les chartreux de SAINT-OMER, avec Marguerite de RENIER, sa femme en 1294; il mourut à PARIS à 40 ans, et son corps fut transporté en 1305, dans la chartreuse de SAINT-OMER, où ses descendants ont choisi leur sépulture; il fut père de 1° Jean qui suit; 2° Antoine, allié à Isabeau, fille du seigneur d'HEUCHIN, d'où Jean, franc-homme du castel de SAINT-OMER, sans enfants; 3° Gilbert, chantre, puis doyen de l'église de SAINT-OMER, mort en 1328; 4° Adenoufs, marié à Alix d'OXELARE, qualifié chevalier, monseigneur et échevin des francs-alleus en 1329, échevin de SAINT-OMER en 1312, père de Gilbert, Sr de SAINTE-ALDEGONDE et d'OXELARE, homme de fief du château de SAINT-OMER, marié à Isabeau d'ANTOING, d'où Jean, sans postérité, Isabelle, femme de Jacques d'OLLEHAIN, dit BETISS, chevalier, Sr de ROULANCOUR, et Alix; 5° Willaume, chanoine de SAINT-OMER, 6° Marguerite, morte en 1350; 7° Isabelle, alliée au seigneur de HAUDENTHUN. Jean, Sr de SAINTE-ALDEGONDE et de NORTKELME ou NOIRCARMES, allié en secondes noces à Marie de NORTKELME, fille unique de Willaume de LIERRES, d'où 1° Jean qui suit; 2° Willaume, dit de NORTKELME, marié à N. de MAURIGNY, fille du seigneur d'HAUTEVILLE, d'où Jean, Sr de QUIEMBERG, époux de la fille du seigneur d'HEUIL, dont postérité; 3° Gilbert, chevalier, père de Jackem, vivant en 1335. Jean, chevalier, Sr de NORKELME, mayeur de SAINT-OMER en 1324, franc-homme du château de SAINT-OMER en 1529, échevin des francs-alleus en 1356, allié à Béatrix de WISQUE qui vend le 30/09/1366 à Jacquemart de SAINTE-ALDEGONDE, bourgeois de SAINT-OMER, et à Marguerite BOLLARD, sa femme, un manoir et 38 mesures à BIENQUE, près SAINT-OMER; ce Jacquemart était son fils cadet, qui hérita de son frère aîné Jean, chevalier, échevin de SAINT-OMER, mort sans enfants de ses deux femmes, dont la seconde était Jacqueline de LONGVILLERS; ledit Jacquemart fut échevin de SAINT-OMER de 1366 à 1378, 18 fois mayeur de 1380 à 1418, Sr de NORTKELME en 1392, qualifié noble homme et écuyer, bourgeois de SAINT-OMER en 1403, père de Béatrix, femme de Jean de LENS, Sr de REBÈQUE, et de Pierre, chevalier, Sr de NORKELME et de WISQUE, allié en premières noces à Marguerite d'ARRAS, Dame de SELLES et de BAZINGHEN, d'où Jacques qui suit, et jean, chevalier, Sr de RINVILLE, père d'une fille par son mariage avec marie DELDEVERNE; et en secondes noces, à Bonne d'ANTOING, fille de Jean de MELUN, vicomte de GAND, Sr d'ANTOING et de LESPINOY, et de Marie de SARREBRUCK, sans enfants. Jacques, chevalier, Sr de NORKELME, gouverneur de SAINT-OMER en 464, allié à Isabeau BLONDEL, Dame de GENETZ, fille de Oudard, chevalier, Sr de LONGVILLERS, et de Isabeau de GAVRE, d'où Nicole; Robert, protonotaire du SAINT-SIÉGE; Dénis, tige d'une branche établie en BOULONNAIS, marie, mariée au seigneur de JAILLY, et Bonne, femme d'Oudard de RENTY, Sr d'EMBRY et de CURLU. Nicolas, chevalier, Sr de NOIRCARMES, allié à Honorine de MONTMORENCY, était échevin des francs-alleus en 1489, et fut père de Jean, d'Antoinette, mariée à Mre Georges, Sr de HALLEWIN et de COMMINES, et de Marguerite, femme de Jean-Adolphe de PRAUTE, Sr de BASVELD, gouverneur d'AIRE. Ledit Jean, chevalier, S de SAINTE-ALDEGONDE et de NOIRCARMES, WISQUE, chambellan de l'Empereur, allié à Marie de RUBEMPRÉ, d'où 1° Philippe qui suit; 2° jean, gouverneur de SAINT-OMER, Sr de SELLES, marié à Catherine de TISNAC, d'où Bonne, Louise, mariée à Michel de ROISIN, gouverneur d'AUDENARDE, dont postérité, Marie, femme de Jean de HORNES, baron de BOXTEL, chevalier de la Toison d'Or, et Jeanne, femme de Eustache de FIENNES, Sr d'ESQUERDES. Philippe, chevalier, S dudit lieu, baron de NOIRCARMES, vicomte de WISQUE, etc.., commandeur d'ALCANTARA, maréchal de camp du Roi Philippe II, gouverneur de HAINAUT, CAMBRAY, SAINT-OMER, TOURNAY, VALENCIENNES, Capitaine de la garde du Roi, épousa Bonne de LANNOY, Dame de MAINGOVAL en 1554, dont la postérité qui existe encore s'est alliée aux de LENS, HAMAL, NOYELLE, DAVRES, ROBLES, MAILLY, BOURNONVILLE, OUTREMONT, BELLEFORIÈRE, du BOIS, de BEAUMANOIR, ONGNIES, LA TOUR, LA TRAMERIE, LANNOY, CROIX, MONEL, LANDAS, ESCLAIBES, ENNETIÈRES, CUSTINES, du CHASTELER, ISQUE, SOURCHES-TOURZEL, COSSÉ-BRISSAC, IMÉCOURT, de RIVIERRE, des CARS. Ils sont en divers temps qualifiés comtes de SAINTE-ALDEGONDE, de GENETZ, de NOIRCARMES, barons de MAINGOVAL, etc...(Extraits de mémoires particuliers.) Marie de SAINTE-ALDEGONDE, demoiselle, Dame de RÉCLINGHEN, près CRÉMARETS, femme en 1418 de Pierre de HARDENTHUN, dit MORLET, chevalier, Sr de HARDENTHUN.- Dans le rôle des fiefs du BOULONNAIS de 1477, paraissent Jean de SAINTE- ALDEGONDE, pour un fief tenu de COURSET, et Mr de MORQUELAINES (NORKELME) pour sa terre de SELLES et ses fiefs au bailliage de BOULOGNE.- Ambroise de SAINTE-ALDEGONDE, écuyer, Sr de SELLES et de BAZINGHEN, et Adrien, écuyer, Sr de LA MOTTE; comparaissent avec la noblesse du BOULONNAIS en 1550.- Ambreoise, dit NOIRCARMES, comparait par procureur, avec la noblesse en 1588.- Robert, écuyer, Sr de NOIRCARMES, allié à Anne de BACOUEL, en PONTHIEU, remariée à Oudard LE FUZELLIER, écuyer, S de BERSIN, mère de Catherine de SAINTE-ALDEGONDE, femme de Robert de GROUCHES, Sr de BOURQUETIN.- Charles, écuyer, Sr de NOIRCARMES, fils de Jean et de Anne de HARDENTHUN, possède des terres près de RUE, en 1679.- Pierre-François-Baltazar, comte de SAINTE-ALDEGONDE, émigré, reçoit, en 1826, 337.910 livres d'indemnité.- Le nom de SAINTE-ALDEGONDE se rencontre fort souvent dans les archives de la ville de SAINT-OMER, aux 12°, 14° et 16° siècle. Fouke de SAINTE-ALDEGONDE était receveur de la hansse de SAINT-OMER en 1244; Gillon l'était de 1272 à 1295. Pierron, en 1273-94. Antoine, en 1304. Clay, en 1291-93. Jean, fils de sire Nicole, en 1283. Les mayeurs de SAINT-OMER de cette Maison, sont : Gilles de SAINT-ALDEGONDE, de 1251 à 1260. Jean, en 1280. Guilbert, de 1280 à 1302. Gilles, de 1325 à 1331. Jean, en 1332. Guilbert, de 1346 à 1360. Willaume, de 1353 à 1369. Jacquème, de 1372 à 1402. Jean, en 1403. Jacques, de 1404 à 1412. Aleaume, de 1409 à 1429. Nicolas, chevalier, Sr dudit lieu et de NOIRCARMES en 1468; ils en portaient les armoiries. (Bulletin des Antiquaires de LA MORINIE.) - Jean de SAINTE-ALDEGONDE, bourgeois de SAINT-OMER, fait une donation à la maison des chartreux de cette ville, fondée au lieu dit la vallée de SAINTE-ALDEGONDE, du temps de Oton, comte d'ARTOIS et de BOURGOGNE. (Arch. de LILLE.) - Alardin de SAINTE-ALDEGONDE, écuyer sous messire Robert de BOUBERCH, chevalier, en 1367, et sous messire Jean, Sr de HARCELÈNE, chevalier, à BOULOGNE, 1380. (Ms. de la Bibl. roy.); son scel porte: une quintefeuille sur champ d'hermines. (CLÉREMBAUT.) - Jean, châtelain d'ÉPERLECQUES en 1305; son scel porte: une croix chargée de 5 roses. (id.)

REBECQUE

- d'argent à 3 rocs d'échiquier de sable.
Witasse, sire de REBECQUE, MAZINGHEN, marié à Marie d'ENGOUDSENT, d'où Mainfroy, sire de REBECQUE, LACRE en BOULONNAIS, marié à Jeanne de LICQUES, d'où Robert de LENS, sire de REBECQUE, MAZINGHEN, MAUBUS, marié à Jeanne de MOLINGHEN. (Esq. généal.)- Robinet de REBECQUE, archer des ordonnances sous Mre Jean de LA GRUTHUSE en 1494. (GAIGNAIRES)







OCCOCHES

- Les armes : d’argent, à la fasce de gueules, surmontée de trois coqs de sable, membrés, cretés, becqués et barbelés de gueules.
OCCOCHES. Cette ancienne famille, dont la noblesse est immémorable, tirait son nom du village d’OCCOCHES, situé aujourd’hui dans le canton de BERNAVILLE, et qui faisait parti du PONTHIEU. Une courte branche, héritière de la seigneurie de NEUVILLE, en ARTOIS, en prit le nom, tout en conservant les armes d’OCCOCHES, mais elle s’éteignit après une courte durée. la branche aînée ne quitta pas le PONTHIEU, où elle s’éteignit au siècle dernier, après s’être alliée aux meilleures Maisons de la province de l’ARTOIS. GÉLIC a prétendu, se fondant sur la similitude d’armoiries, que les d’OCCOCHES étaient des cadets de la Maison de BÉTHUNE qui portait, comme chacun le sait : d’argent à la fasce de gueules, et qu’en devenant possesseurs de la seigneurie d’OCCOCHES ils avaient ajouté, en guise de brisure, les trois coqs à leurs armoiries qui devenaient parlantes (OCCOCHES, AUCOCH, AUCOCK). Il est inutile de s’arrêter à réfuter une opinion qui ne repose sur aucun fondement sérieux, qui n’est étayée d’aucune preuve. On ne l’a rapportée ici que pour montrer jusqu’où peut entraîner l’amour excessif des hypothèses, amour que GÉLIC a porté dans ses écrits au plus haut degré

GOUY - GOY

- En PICARDIE. Porte: parti d'or et d'azur à 3 fleurs de lys de gueules, 2 & 1.
Dont Jacques de GOUY, bailli de CRESSY, allié à Marie WAIGNART, sans enfants. (Ms. de WAIGNART.) - GOUY, porte: d'or à 4 fasces d'azur (Nob. de PICARDIE.) - Eustache de GOY, un des bienfaiteurs de l'abbaye de SAINT-JOSSE en 1144.- Hugues, 1165, père de Eustache, Sr de GOY, de Hugues, Ade et Thomas, 1206, et Mathilde, sa veuve, Mars 1250. Eustache, Sr de GOY, et Ade, sa femme, 1248. Wautier, 1206, allié à Aélide et père de Jean, vavasseur, allié à Anéchine et père de Agnès, 1258. Autrus et Eustache, clerc, son fils, 1239. L'héritier de GOY, sous la tutelle de Gilles, Sr de MARLE, 1250. Le seigneur Hugues de GOY, prêtre, 1248. Feu Roger et Hélissende, sa veuve, 1248. Henri, 1261. Jean, écuyer, croisé de la croix d'ARAGONNE, Eustache, son fils, Béatrix, sa femme, 1285; sa mère, remariée à Gilles de MARLES, chevalier, 1258. Fremin de GOUY, 1350.- Ernoul et Jean, écuyers sous Aleaumes de CAMPAIGNES, écuyer en 1382. Jacquet, écuyer sous messire Pierre de CREGNY, chevalier à THÉROUANE en 1380. Mr Yvain, chevalier sous messire Jean de ROYE, chevalier, à ARRAS en 1380. Mons. Jean de GOY, chevalier sous Mr Colart de MAILLY, dit Payen, chevalier en 1369, et Guiot, écuyer, à SAINT-OMER. (Ms. de la Bibl. roy.) - Pierre, écuyer, Sr de RICQUEBOURG, 1457. Noble homme David, écuyer, Sr de RICQUEBOURG et d'ESQUEMERCOURT, 1506. Madame Claude, Dame de GOUY et de TORTEFONTAINE, femme de Monsr Jean de SOIECOURT, chevalier, 1501. (Cart. de SAINT-ANDRÉ.) - Jean, Sr de GOY et de TORTEFONTAINE, chevalier, chambellan du duc de BOURGOGNE, et madame Jeanne de HESTRUS, sa femme, 1470. Jean, fils de Jean, reçoit de son père un fief à ESTÈNECOURT en 1519. Made Bonne de GOUY, femme de haut et puissant messire Nicolas de LISQUES, chevalier, Sr de La COMTÉ, hérite le terre de HESTRUS de Dame Marie de GROUCHES, sa cousine germaine, 1530 (Comptes du bailliage de HESDIN.) Elle est aussi héritière de Made Isabelle de GOY, femme de Mr Jean de SAUCOURT, 1511.
- Willaume et Jean de GOY, fieffés de la prévôté de MONTREUIL, comparaissent pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.); portent: de sable à la bande fuzellée d'argent.
- Pierre de GOUY tient plusieurs fiefs du bailliage de RUE en 1378, entre autres, le fief et manoir de CONTES. (Comptes de PONTHIEU.) - Jean, Sr de GOUY, écuyer, allié à Isabelle, héritière de TORTEFONTAINE, d'où 1° Jean, écuyer, Sr dudit lieu et des quatre Quints de TORTEFONTAINE, allié en 1419 à Blanche de SAINT-ERNOUL, veuve de Jean de FRENCQ, écuyer; 2° Thomas, écuyer Sr dudit lieu et de TORTEFONTAINE, licencié ès lois, Lieutenant du sénéchal du BOULONNAIS, dans un acte du 15/11/1427.- Marie, alliée à Pierre d'ISQUE, dit PORRUS, écuyer en 1443.- Mr de GOUY tient un fief d'ENGOUDSENT et autres en BOULONNAIS, et Pierre de GOUY un fief tenu de DESVRES en 1477. (État du BOULONNAIS.) - Ferry de MARGREMONT, signe la coutume de MONTREUIL, N., Sr de RICQUEBOURG, et Nicolas, signent celle de BEAURAINS en 1507.- Antoinette, alliée en 1524 à Jean de BRESDOUL, écuyer, Sr de NEUVILLETTE.- Sire Jacques, prêtre, demeurant à BOULOGNE en 1505.- David, à cause de demoiselle Isabelle de CRÉPIEUL, sa femme, tient un manoir à OLINCTHUN en 1505, lequel fut ensuite à Adrien de GOUY, puis à Jean, frère d'Adrien, en 1518, et Sr d'ESGUINEGATTE, puis en partie à Marie, fille dudit Jean, alliée à Jacques de ROCHEBARON, chevalier, Sr du LIGNON, et pour l'autre partie, à Jean de GOUY, abbé de N.-D. de BOULOGNE.- Jacques, écuyer, bailli de CRESSY, allié à demoiselle Jacqueline de POLHOY en 1559, fille de Robert, écuyer, et de demoiselle Marie GOURLE.- François, trésorier de l'abbaye de N.-D. de BOULOGNE en 1558.- Oudard, écuyer, Sr du TERTRE, allé à Antoinette de PARENTY, d'où Anne, femme de Guillaume d'AIGNEVILLE, écuyer, Sr de BECQUESTOILLES; Oudard épousa aussi demoiselle Jeanne d'AIGNEVILLE, veuve en 1588.- Anne, alliée en 1602 à Oudard de LISQUES, écuyer, Sr de TOFFLET.- Catherine, alliée en 1641 à François de BELLOY, écuyer, Sr de BEAUVOIR.
CARPENTIER, Histoire du CAMBRAISIS, cite vingt familles différentes du nom de GOUY, dont il donne les armes. GOUY, en CAMBRAISIS, porte: de WALLINCOURT à la bordure engrelée de sable, dont Roger, sire de GOUY, qui parait au tournoi d'ANCHIN en 1096, et Renée, alliée vers 1340 à Godefroy LE PICART, chevalier. GOUY, en ARTOIS, porte: de sable à la bande fuzellée d'argent, et crie: GOUY à bail, dont Watier et Achard, frères mentionnés dans une charte de 1036, de l'abbaye de SAINT VAAST d'ARRAS, et Watier, allié à Supplicie de GIVENCHY, 1109... (Voyez cet auteur.) - Vers 1100, Gautier de GOY donne à l'abbaye du MONT SAINT-ÉLOY tout ce qu'il possède à GOMIECOURT. (Aub. LE MIRE, t. 4 , p. 307.) - Pierre de GOUY, natif d'ARTOIS, anobli par lettres du mois de Mai 1469. (Nob. des PAYS-BAS.) - Gabrielle de GOUY, fille du Sr de CORNEHOTTE, alliée vers 1500 à Enguerrand OBERT, écuyer, Sr des PREAULX. (Vander HAËR.) - Marguerite, alliée vers 1460 à Pierre COURCOL-BAILLENCOURT.- Guy, Sr de La FALECQUE, bailli d'HESDIN, reçoit un mandement de Louis de MALE, comte de FLANDRE.- Pierre, dit Rifflart, et demoiselle Jeanne TANGRY, sa femme, 18/04/1404. Jeanne, femme de Michel JACQUEMIN, 12/05/1422. (Cart. de GOSNAY.) - Roger de GOY, 1193. (Cart. d'AUBIGNY.) Jean de GOUY, homme d'armes des ordonnances sous Mr le Connétable de SAINT-POL en 1469, Pierre homme d'armes sous le seigneur d'ESQUERDES en 1495. Philippe, homme d'armes sous Mr Louis de HALLEWYN en 1501. Nicolas, homme d'armes sous Mr de LAS en 1512. Jean, homme d'armes sous le seigneur de PIENNES en 1515. Charles, archer sous Mr du PONT-REMY en 1516, 1525. Jean, homme d'armes, et Antoine, archer sous monseigneur Le DAUPHIN en 1534. Jean, homme d'armes sous Mr de SANSAC en 1557. (GAIGNAIRES.) GOUY, hameau près de SAIGNEVILLE.- Fief de GOY, tenu du châtel de BEAURAINS, à Jean de GOY, 1380. (Comptes de PONTHIEU.) - Jean de SAINT-BLIMONT, Sr de GOUY, 1495.- Josse de SAVEUSES, Sr de GOUY, 1564.

AOUST

- Les armes : de sable à trois gerbes de blé d’or, liées de même.
Cette Maison est originaire du village d’AOUST près d’EU, dans l’église duquel on voit encore un curieux monument, qui, mieux que tout le reste, atteste l’antiquité de la noblesse des d’AOUST. C’est une pierre d’un grès rougeâtre et très fin, malheureusement brisée en plusieurs endroits, qui représente un chevalier en armure complète du 13° siècle. On lit autour l’inscription suivante : Chi gist me sires Raoul de AOUST, chevalier...., an de nostre-seigneur mil & II chens & LX & IX, le mardi devant purification Nostre-Dame. Priés pour fame.- Jacques d’AOUST fut anobli par Lettres Patentes d’Août 1453 ; un de ses descendants, Eustache d’AOUST, seigneur de JUMELLES, reçu bourgeois d’ARRAS, en 1547, a donné naissance à la branche aujourd’hui représentée par le marquis d’AOUST, près de DOUAI.



PARIS

- Famille patrice de CAMBRAY. Guy de PARIS, allié avant 1346 à Agnès de BEAUFORT, sœur de Guillaume, bailli de CRÉVECŒUR, d'où Guy, Renier et Gérard. Martin de PARIS, noble bourgeois d'ARRAS, inhumé en l'église de LA MADELEINE de CAMBRAY en 1486, où se voit son écu représentant 3 têtes de léopard soutenu de 2 anges.
- Voyez CARPENTIER qui parle d'autres familles de ce nom dont il donne les armes. - Marie de PARIS, femme de Simon de SACQUESPÉE. Marie de PARIS, Dame de BULLECOURT, alliée à Jean de BEAUFORT, Sr de SAULCHOY, vivant en 1465. (Esq. généal.)
- Olivier BERNARD, dit de PARIS, 16/10/1435. (Cart. de GOSNAY.)





ANTOING

- Porte : de gueules au lion d'argent. (Voyez la généalogie de cette Maison dans CARPENTIER).











MAILLY

- En PICARDIE. Porte: d'or à 3 maillets de sinople.
- Une branche de la Maison de MAILLY que l'on croit issue d'un bâtard, est mentionnée dans le Nob. de PICARDIE comme il suit: Guillaume de MAILLY, écuyer, Sr de BERTRANCOURT, allié à Catherine de BIACH, d'où Ferry et Philippe, écuyer, Sr de SAINT-ÉLOY, fief à BOUILLENCOURT en SÉRY, qu'il acheta de Jean de LA FOSSE, allié en 1529 à Quentine de LA CHAUSSÉE, d'où Jacques et Anne, femme de Antoine du FAY, écuyer; et en secondes noces, en 1541, à Jeanne de COCQUEVILLE, d'où Antoine, François, Florimond, Marie, Françoise et Jeanne, alliée en 1588 à Antoine du FAY, écuyer. Florimond, écuyer, Sr de BRIAULTÉ et d'OMATTRE, allié à Marguerite d'ESTRÉES, et en secondes noces, en 1581, à Antoinette de LA RUE, d'où Samuël-François; Ives, écuyer, Sr d'OMATTRE, Louis, Sr de LA VIEUVILLE, François, Sr d'ARSY; Philippe, chanoine de GERBEROY, et Marguerite, Samuël-François, écuyer, Sr d'ARSY, Lieutenant au régiment de PICARDIE, demeurant à GERBEROY, allié en 1625 à Jeanne de COLLAS, d'où Florimond, écuyer, Sr d'ARSY, allié en 1659 à Madeleine de CABOCHE, d'où César, né à CALAIS en 1668, Lieutenant au régiment du VEXIN, et Barbe de MAILLY. Huart de MAILLY, sergent du Roi au bailliage d'AMIENS en 1331. (Arch. de LILLE.) - Hutin, homme d'armes des ordonnances sous monseigneur le Connétable en 1470. Africain de MAILLY, homme d'armes sous Mr d'ORVAL en 1515. Robert, archer sous le comte de GUISE en 1519. Jacques, archer, et Jean, hommes d'armes sous le duc de VENDOSME en 1519 et 1525. Le bâtard de MAILLY, archer sous le duc de LONGUEVILLE en 1522. le vicomte de MAILLY et Jacques de MAILLY, archers sous Mr Oudard du BIEZ en 1523. (GAIGN.) Thomas et Jacques, hommes d'armes sous Mre Oudard du BIEZ, à BOULOGNE en 1526.- Jean, notaire à AMIENS en place de Jean de LA VALLÉE en 1584. (D. GRENIER, t. 92 bis.) - Antoine, fils de Mr de MAILLY, reçu bourgeois d'ARRAS sans finance en 1467.- Noble homme Antoine, Sr de CAMBLIGNEUL et de BEUGIN, 17/10/1517. (Cart. de GOSNAY.) - Jean, Lieutenant du bailli de BOIRY SAINTE RICTRUDE, et Bernard signent la coutume dudit BOIRY en 1507.- Nicolas, marchand bourgeois à ABBEVILLE en 1591; procureur de François de GRÉBAUMESNIL, 28/07/1605.- Nicolas, receveur de PONT-REMY, était mort en 1605, père de Marie, mariée à honorable homme Robert MANESSIER, bourgeois d'ABBEVILLE.

AUBERCHICOURT

- Porte : d'hermines à 3 hamaides de gueules.
(Voyez aussi la généalogie de cette famille dans CARPENTIER).
- Gautier, Sr d'AUBERCICOURT, assiste au tournoi d'ANCHIN en 1096.- Baudoin d'AUBERCICOURT, Sr d''ESTAIMBOURG,allié à Marie de MORTAGNE, d'où Isabeau, Dame de BOUVIGNIES, femme de Gérard d'ANTOING, Sr de GONDECOURT, puis de Jacques d'OLLEHAIN, Sr de ROLLENCOURT, mort en 1385.









WAVRIN

- Illustre maison de FLANDRE dont les seigneurs de WARIN étaient sénéchaux héréditaires. Hedin, Sr de WAVRIN, père de Robert, Sr de WAVRIN, sénéchal de FLANDRE, vivant en 1140. Roger, Sr de WARIN, ANTOING, BÉTHENCOURT, LESCLATIÈRE, LANDAS, La FOINTAINE-WICART, LILLE, MORTAGNE, FLANDRE bâtarde, CYSOING, CRÉQUY, CROISILLES, GAVRE, BARBANÇON, QUIERET, SAINT-WINOCK, MALET, LILLERS, RÉLY, CHASTILLON, La CLITTE-COMMINES, NÉDONCHEL, ARLEUX, ROSIMBOS..... (CARPENTIER) .






RICAMÈZ

- En ARTOIS. Porte: de gueules à 3 coquilles d'or, 2 & 1 (du CHESNE).
- Jean de RICAMÈZ, fils de Jean et de Catherine de BARBANSON, allié à Guillemette de MAULDE. Antoine, Sr du ROCQUIER, allié à Isabeau de HABART, d'où Avoie, alliée à Gilles de WAZIÈRES, Sr de GOUZANCOURT et de REBREVIETTES. (CARPENTIER.) - Jolande, mariée à Rémond de FRANCE, Capitaine de la jeunesse de BÉTHUNE vers 1440.- Marie, alliée à Baudoin de BAILLENCOURT, dit COURCOL, Capitaine au service du duc de BOURGOGNE, 1419. Antoine, bailli de HÉBUTERNE.- Demoiselle N. de RICANMÈZ, femme de noble homme Jean de FLÉCHIN, écuyer, 12/04/1412. (Cart. de GOSNAY.) - Jean de RICAMÈZ tient du châtel de HESDIN, un fief à ESLOIMES, et Georges en tient un à CAVERON, de l'abbaye de SAINT-SAULVE de MONTREUIL, 1474. Jean, écuyer, Sr de COMES, 12/09/1448. Jean, fils et héritier de feu Mre Jean de RICAMÈZ, paie relief au châtel d'HESDIN pour la terre d'ESCOIVES en 1504. Christophe, écuyer, Sr d'un fief à ESCOIVES par la mort de feu Jean, son père, 1519, à pour héritière en 1529, Guillemette, sa sœur, demoiselle de HEUSSART, femme en 1531 de Mr François d'ESTABINE, et dame de RICAMÈZ. (Comptes de HESDIN.) - Messire Hugues de COURROY, Sr de RICAMÈZ, allié à N. de RENTY, d'où une fille, alliée à Jacques, Sr du PETIT-ANVIN. (Ms. de Vander HAËR.)

LANDAS

- Porte: emmenché d'argent et de gueules de 10 pièces.
- Roger de LANDAST, 1127. (Cart. d'AUBIGNY.) - Jean de LANDAS, chevalier, Sr de MÉLIMONT, au comté de SAINT-PAUL, 1338. (Cart. de SAINT-ANDRÉ.) - Jossine, femme de Hugues d'ASPREMONT, 1261. Marguerite, De du BUS, alliée à Baudoin de CROIX, Sr de WASQUEHAL. Gérard, chevalier, Sr d'AYNES, marié à Alix, Dame de BEAUVOIR. Wallerand, Sr de HEULE, allié à Antoinette de BÉTHENCOURT, dont la postérité aillée aux BEAUFORT, d'AMIENS, HERSELLES, etc..(CARPENTIER.) - Béatrix, Dame de LANDAS et de BOUVIGNIES, alliée à Baudoin, Sr de MORTAGNE, 1313.- Catherine de LANDAS, alliée à Mre Liévin de LE HOLE vers 1400.- Marguerite, alliée vers 1440 à Mathieu de LA VACQUERIE, écuyer. (Ms. de D. LE PÈZ.) - le seigneur de LANDAS et Thibaut de LANDAS, mis au nombre des nobles de FLANDRE en 1421. (SANDERUS, Fland. illust., pag. 5.) - Jacques, roi de LÉPINETTE, à LILLE en 1472.- Me Jean, licencié ès-droits, natif de LILLE, est reçu bourgeois d'ARRAS, gratis, en faveur de Mr le conseiller RAULIN, dont ledit LANDAS doit épouser la fille, 1562; il fut père de Me Nicolas, licencié ès-lois.

MORTAGNE

- Porte: de gueules à la croix d'argent.
- MORTAGNE, petite ville sur L'ESCAUT. Radoul, prince de MORTAGNE, du temps de Hugues CAPET, père de Raoul et de Werric. Évard, dit RADOUL, Sr de MORTAGNE, châtelain de TOURNAY, 1101, père d'Évrard, allié à Richilde, fille de Baudoin, comte de HAINAUT et de Yolende de GUELDRES, d'où Évard, allié à Mahaut de BÉTHUNE, fille de Guillaume, sire de BÉTHUNE, et de Clémence d'OISY, dont deux filles, puis à Gertrude, nièce de THierry, comte de FLANDRE, veuve de Raoul de NEELLE, châtelain de BRUGES, d'où...Cette Maison s'est alliée à celles de d'ENGHIEN, de RŒUX, d'AUDENARDE, de SOTTENGHIEN, de COUCY, de LILLE, de DIEST, de TRASIGNIES, de BARBANÇON, de GAND, de LANDAS, de FLANDRE-PRAËT, d'AUBERCICOURT, de BOUSIES, de HINGETTES, de LONGUEVAL, de MONTIGNY en OSTREVANT, de GRANDPRÉ, de HAVESKERQUE, de LALLAING, de WAVRIN, etc...(CARPENTIER.)

SAVEUSE

- En PICARDIE. Porte: de gueules à la bande d'or accompagnée de 6 billettes de même.
- Le Sr de SAVEUSE, chevalier de PONTHIEU à bannière, porte: écartelé au 1 & 4 de SAVEUSE, au 2 & 3 d'argent à 3 fleurs de lys au pied coupé de gueules, vers 1380. (D. GRENIER.) Ferry et Moriaux de SAVEUSE, chevaliers de PICARDIE, accompagnèrent Godefroy de BOUILLON à la croisade; Philippe, chevalier, se croisa avec Philippe-Auguste et Guillaume, alla aussi à la croisade en 1220.- Enguerrand, chevalier, vassal de Manassès, évêque de CAMBRAY, dans une charte de 1102.- Enguerrand vivant en 1150, allié à Agnès, d'où Enguerrand, Philippar, Simon et Agnès. Simon, inhumé en l'église de SAINT-GÉRY en 1191 avec sa femme, Gertrude de NESLE, fille de Raoul, châtelain de BRUGUES. Philibert, bienfaiteur des églises de CAMBRAY et d'AMIENS, partit pour la croisade, et eut de Ricuine, sa femme, Guy, Robert et Guillaume, gouverneur d'ARLEUX. Robert, vivant en 1239, épousa Agnès d'AILLY, d'où Enguerrand, allié à Marie de CROY, d'où Philibert, Sr de SAVEUSE, allié à Henriette de RENTY, d'où Guillaume, Sr de SAVEUSE et de FLESCHELLE, allié à Jeanne QUIÉRET, nièce de Hugues, amiral de FRANCE, d'où 1° Morlet, Sr de SAVEUSE et de FLESCHELLE, chambellan des rois Charles VI et Charles VII, tué au siège du château de MARCK, près CALAIS, en 1405; Robert, Sr de REBECQUE et de SOUVERAIN-MOULIN et WIMILLE, par son mariage avec Jacqueline de FIENNES, d'où Charles, Jacqueline, femme de Philippe de BÉTHENCOURT, Sr de ROLLEPOT, et Blanche, femme de Jean, Sr de CREVECŒUR et de THOIS; ledit Charles, Sr de SOUVERAIN-MOULIN, WIMILLE, etc., avait aussi des fiefs tenus d'ENGOUDSENT et de DOUDEAUVILLE; il épousa Colle de BOURNEL-THIEMBRONNE, d'où Antoinette, qui porta les dites terres en mariage à Charles de HALLUIN. Morlet de SAVEUSE ci-dessus, fut inhumé en l'église de FLESCHELLE où on voyait cet épitaphe " Chy gist grand sires de SAVEUSES, conseiller, chambellan du Roi, notre sire, Capitaine-général del PICARDIE et del WESPHALIE." Il épousa Marguerite de BROUILLY, De d'AVERDOING, d'où Guillaume, Hector, Philippe, Robert, allié à Jeanne de NESLE, De de SAINT VENANT et du SAULCHOY, Jean et Bon, tous vaillants chevaliers et Capitaines renommés; Hector, Philippe et Bon, au service du duc de BOURGOGNE, sont cités par MONSTRELET et Pierre de FENIN; ils défendirent COMPIÈGNE pour le duc de BOURGOGNE contre le Roi de FRANCE en 1414; Guillaume, Hector et Philippe furent tués à la bataille d'AZINCOURT; Jean fut donné en otage aux ANGLAIS pour le duc d'ORLÉANS. Bon de SAVEUSE fut héritier de ses frères et vécut longtemps; on le trouve gouverneur et bailli de BÉTHUNE, conseiller du comte de CHAROLLOIS, Sr de SAVIE et LE COUSTURE Lès RICQUEBOURG, de 1438 à 1471 (Comptes de HESDIN); fut Capitaine-général d'ARTOIS, et épousa d'abord Catherine de BOUBERS, sans suite, puis Renaude d'INCHY, et en troisièmes noces, Élisabeth de TILLY. Du second mariage vint Jean, Sr de SAVEUSE, allié à Gillette de VALQIERRE, d'où Jean, Agnès, femme du Sr de MONTBERNANCHON, Jeanne, femme de Wallerand de CHASTILLON, Sr de BEAUVAL et de ROLLAINCOURT, et Gilette, alliée à Gossuin de BAILLEUL. Jean, Sr de SAVEUSE, FLESCHELLES, SAINS, BAILLEULLEMONT, SAVYES, épousa Antoinette de FIENNES, puis Antoinette, De de BEAUVOIR, fille de Jean, sire de BAUVOIR, et de Louise de MAILLY-CONTY, d'où Antoine, allié à la fille du comte du LUDE, au MAINE; Ferry, Sr de SAVEUSE et de BEAUVOIR, allié à Charlotte de LA VIEFVILLE; Hélène et Jeanne; Ferry n'eut que des filles dont Jeanne porta la seigneurie de SAVEUSE à Antoine de CRÉQUY, Sr de PONT-REMY, son premier mari, et Jacqueline, celle de BEAUVOIR à Charles, Sr de CLÉRY près PÉRONNE. Bon de SAVEUSE eut, de sa troisième femme, entre autres enfants, Robert, Sr de LOZINGHEN, GODIEMPRÉ, MANINGHEN, BOURTHE, CORMONT, etc.., allié à Béatrix de La FOSSE, d'où Jean, Guillaume, Géoffroy, Imbert, Alix, Marie, Marguerite, Agnès et Ide. Imbert, chevalier, Sr de LOZINGHEN, maître des requêtes de l'hôtel du Roi, hérita de ses frères, morts sans enfants, épousa demoiselle Marie de SAINT-FUSCIEN, demeurant à AMIENS, veuve en 1579, d'où Antoine, doyen d'AMIENS; 2° Louis, Sr de LOZINGHEN et de COISY, père de Gabrielle, femme de Gédéon d'ACHEUX, Sr de FOCOCOURT, puis à N. de GAUDECHART; 3° François, chevalier, Sr de FRENCQ et HUBERSEN en BOULONNAIS et de GUYDIEMPRÉ, père de Marguerite, alliée à André de SAINT-BLIMONT, chevalier, baron d'ORDRE; 4° Josse, chevalier, Sr de COISY, Capitaine au régiment de PICARDIE en 1579, marié à Marguerite des ESARTS-MEIGNEUX, puis à Suzanne d'ACHEUX; du premier lit vint Louis de SAVEUSE, chevalier, Sr de BOUGAINVILLE, servit le Roi Henri IV, allié à Anne de HÉLIN, d'où Henri, Sr de BOUGAINVILLE, allié à Madeleine de VIOLE, Charles, prêtre, André, chevalier de SAINT-JEAN, Antoine, Sr du FAY, Jean-Robert, conseiller au parlement, sans lignée, Catherine, femme de Pierre de MORNAY, Sr de BUHY, et Marguerite; et du second lit, Antoine, chevalier, Sr de COISY, baron de POULAINVILLE en 1626, allié à Françoise LE ROY et à Jacqueline de VALLÉE; Françoise, alliée à Charles MORIN, Sr de LOUDON, et Antoinette femme de Pierre de SARCUS, sans lignée; 5° N., allié à Adrian de BOULLAINVILLERS, baron de La COUDRAY, vicomte de DREUX; 6° Cécile, femme de Charles de MILLY, Sr du PLESSIER, et Françoise, mariée le 16/01/1565 à Claude de BÉRY, écuyer, Sr d'ESSERTAUX. Agnès de SAVEUSE, première femme de Watier, sire de MAULDE en 1150.- Catherine, femme en 1356 de Liebert de BAUFFREMONT.- Mr Guérard de SAVEUSES, chevalier sous messire Jean, Sr de BELLOY, chevalier à ARRAS en 1380. Philippe et Elloi, écuyers sous Hannotin de BOURNONVILLE, écuyer, 1392.- Simon, chevalier, Sr d'AILLY, reçoit ses gages pour services de guerre en FLANDRE en 1299. Guillaume, sire de SAVEUSES, chevalier sous Mr Raoul de RAYNEVAL, panetier de FLANDRE, 1367, passe la revue à HESDIN avec onze chevaliers et sept écuyers de sa compagnie, le 19/07/1380. Morelet de SAVEUSES, avec deux écuyers, servait en PICARDIE sous monseigneur de SAVEUSES, son père, Capitaine-général de PICARDIE en 1387. leurs sceaux portaient semé de billettes et une bande. (Ms. de la Bibl. roy.) - Philippe, Capitaine de CORBIE, 1434; Robert de SAVEUSES, son neveu, Capitaine de CORBIE en 1478. (D. GRENIER, paq. 19, n°1.) - Jean, Capitaine de CHAUNY, 1400. (Titre vu.) - Raoul, Sr d'ESQUERMES, près de LILLE, gouverneur de LENS, 1402, allié à Renée de POTTES.- Robert, gavenier du CAMBRAISIS, 1455, et après lui, Philippe, son frère.- Philippe, Sr de BAILLEUL LE MONT en 1457, allié à Marie de LULLY, d'où Jeanne, fille unique, première femme de Charles d'ARTOIS, comte d'EU et de SAINT-VALERY et de HOUDAIN, sans lignée.- Mre Charles, conseiller, chambellan du Roi, bailli de SAINT-OMER, 1488.- Légitimation par Philippe Le BON, duc de BOURGOGNE, de Robert de SAVEUSES, écuyer d'écurie dudit duc, fils de Bon de SAVEUSES, gouverneur de BÉTHUNE, et de Alix de VILLERS. (Arch. de LILLE, CARPENTIER, MONSTRELET, etc..) - Morlet, homme d'armes des ordonnances sous le comte de SAINT-POL en 1470. SAVEUSES, famille d'ABBEVILLE, porte: d'argent au lion de sable armé et lampassé de gueules, l'écu semé d'hermines de sable, à la bordure de gueules. Arnoul et Honoré de SAVEUSES, censitaires de l'évêque d'AMIENS en 1301.- Pierre, bourgeois d'ABBEVILLE, signe la coutume de PONTHIEU avec le Tiers-État en 1495.- Pierre, Jean et Barbe comparaissent à l'arrière-ban pour leurs fiefs en 1530. Gilles, échevin d'ABBEVILLE en 1534. (Reg. de l'échevinage.) - Pierre, échevin, 1553. Nicolas, argentier, 1576. Nicolas, demeurant à ABBEVILLE, 1537. Me Pierre, prêtre, 1594.- Honorable homme Nicolas de SAVEUSES, allié à Huguette DORESMIEUX, fille de Philippe, écuyer, procureur du Roi, et de Mahaut de HEUDIN, d'où Pierre, échevin d'ABBEVILLE en 1553, allié à Jeanne MOURETTE; Jean qui suit; Ansel, allié à Isabeau LE ROY, d'où Nicolas, curé de SAINT-POL, et Périne, femme de Jean LE FÈVRE; Barbe, alliée à Jean de CAMPAGNE; Marguerite, alliée à Jacques GRIFFON; Nicolas, échevin 1532, 1534. Jean, allié à Jeanne de La CROIX, De du VERT-BOIS, d'où Pierre, Sr du VERT-BOIS, argentier d'ABBEVILLE en 1575; Nicolas, allié à Marguerite LARDÉ, d'où Pierre et Adrien, et Marguerite, femme de Gaspard LE FÈVRE. (WAIGNART.)

SOREL

- En PICARDIE. Porte: de gueules à 2 léopards d'argent mis en fasce.
- Hugues SORECH fait une donation à la maladrerie du QUESNE avant 1203. (Cart. de PONTHIEU.) - Le sire de SOREL accompagne Godefroy de BOUILLON à la TERRE-SAINTE, et Odon de SOREL part pour la croisade en 1220.- Lettres de 1232, de Gérard et Baudoin de SOREL, frères, chevaliers, relatives à la mort de Godefroy de FONTAINES.- Jean est homme-lige de l'évêque d'AMIENS, à cause du fief de GRIVILLERS, et demoiselle Clémence de SOREL en tient aussi un fief, en 1301.- Robert, fieffé de la prévôté du VIMEU, est convoqué pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Jean tient du prieuré de SAINT-PIERRE d'ABBEVILLE une maison à ABBEVILLE, rue de THOUVOYON, 1340. (Cœuill. dudit prieuré.) - Raoul, allié à Béatrix de MARCK, fille de Watier, Sr des MOTTES, d'où Aubert, Sr de SOREL, allié à Antoinette QUIÉRET, fille de Adam, chevalier, Sr des MOTTES. (Vander HAËR.) - Robert, écuyer, Sr du QUESNOY Sur AIRAINES, 1352, fils de messire Robert, chevalier.- Robert, homme-lige de MARTAIGNEVILLE, 1380, comme bail de Jean de MARTAIGNEVILLE.- Renaut de SOREL, écuyer sous Mr Pierre de MILLY, chevalier, à CORBEIL en 1380. Guérard, écuyer sous Mr Pierre de MILLY, chevalier à CORBEIL en 1380. Guerard, écuyer sous Amaury POURCEL, écuyer en 1380. (Ms. de la Bibl. roy.) - Lionel, Sr de BLANGIS, 1373.- Messire Bernard de SOREL, lige de FONTAINES Sur SOMME, à cause de sa seigneurie de SOREL, 1312.- Le sire de SOREL tient fief de la seigneurie d'ESPAGNE, 1312. Enguerrand, demeurant à VISMES, fait aveu de son fief au TRANSLEEL en Décembre 1311.- Robert, écuyer, a fief à SOREL tenu de FONTAINES, 8/10/1386. (Chart. de PONTHIEU.) - CARPENTIER dit que la terre de SOREL en PICARDIE, tomba, par alliance, vers 1300, en la famille de MAUVOISIN, dont quelques descendants prirent le nom de SOREL. Jean de MAUVOISIN, Sr de SOREL, chevalier, allié à Marie de BRIFFŒIEL, donne les terres de SOREL et de HAPPLAINCOURT à Gérard, son fils aîné. Il cite encore d'autres familles de SOREL, l'une porte: d'argent à la quintefeuille de gueules à l'orle de merlettes de même, dont était Guy, gouverneur de HESDIN en 1321; une autre de sable à la bande d'argent à l'orle de 6 fleurs de lys de même.- Gilles SOREL, Lieutenant du village de CAMPAGNE, 1665. Jacques et Françoise HARACHE, sa veuve, 1683. Jacques et Françoise MERLIER, sa femme, 1686. Marie, femme de Robert de PONTHIEU, 1686. Marguerite, veuve de Martin de VILLIERS, 1710. Élisabeth, veuve de Philippe de BUIGNE, 1700. La seigneurie de SOREL, tenue de FONTAINES Sur SOMME, entre AIRAINES et PONT-REMY, sortie de la Maison de SOREL, était en 1575 au Sr LE FOURNIER de WARGEMONT, et en 1700 à Mr de VERTON, acquéreur de Mr de WARGEMONT.- Un autre fief noble de SOREL, à AIRAINES, à demoiselle Firmine de MIRAULMONT, mère de Claude de HOUDENCQ, élu à AMIENS, qui en fait aveu à la châtellenie d'AIRAINES, le 26/09/1626. Autre aveu du même fief le 4/01/1647 par Jean PIOGER, acquéreur du Sr de HODENCQ, moyennant 550 livres. Le Sr LE MIRE d'ABBEVILLE, l'acquit en 1739, et Charles LE MIRE, Sr du BLANC-PIGNON, procureur du Roi en l'amirauté d'ABBEVILLE, le possédait en 1768.- Je trouve encore Louis de SAINT-SOUPPLIS, écuyer, Sr de SOREL et de WANNEL vers 1550, et Louis de SAINT-SOUPPLIS, écuyer, Sr de SOREL, père d'ANTOINE, Sr de SOREL en 1640.

SOUASTRE

- Jean de SOUASTRE, chevalier de PICARDIE, 1364. Porte: de sinople fretté d'argent. (D. GRENIER, paq. 19, n°1.).
- Le Sr de SOUASTRE, en ARTOIS, porte de sinople fretté d'argent. (Ms. d'ASSIGNIES.) - Demoiselle de SOUASTRE qui portaient: de sinople fretté d'argent, allié vers 1400 à Tassart de LA PERSONNE, écuyer. (D. LEPÈZ.) - Selon FRANCHOMME, la famille de SOUASTRE, en ARTOIS, était issue de celle de SÉCHELLES, en PICARDIE, comme beaucoup d'autres. Antoinette de SOUASTRE, dit de BONNIÈRES, fille aînée du Sr de SOUASTRE, en ARTOIS, morte en 1497, alliée à Jean de BERNEMICOURT, chevalier, Sr de LA THIEULLOYE, RIQUENCOURT, FREVIN et RIMAY en ARTOIS, maître d'hôtel d'Antoine, grand bâtard de BOURGOGNE. (CARPENTIER.) - Messire Baudoin, chevalier, Sr de SOUASTRE et du MAISNIL, 7/04/1323. (Cart. de GOSNAY.) - Baudoin, Sr de SOUASTRE, du MESNIL Lès SAINT-POL, marié à Isabelle de CAUMONT Lès HESDIN, d'où Baudoin, dit de MONCEAUX, Sr de SOUASTRE et du MESNIL, mort en 1322, marié à Marguerite de RÉLY, fille de Jean, chevalier banneret, et de la fille de Hugues de CAUMONT, chevalier. Marie de SOUASTRE, vivant en 1369, mariée à Guion de BEAUFFORT, Sr de METS, MARQUAIS, d'où Tassart de BEAUFORT, mari de Marie de LA PERSONNE, dite de VERLOING.- Philippe, mayeur d'ARRAS vers 1530. (Ms. de la Bibl. de BOULOGNE.) - Jean, écuyer, sous messire Bort QUIERET, chevalier, à ABBEVILLE, 1380. (Ms. de la Bibl. roy.) - Baudoin, chevalier, et Fiérard d'AUNES, chevalier, plaident contre Jeanne, fille de Jean, Sr de LE BOURRE, chevalier en 1343. (Reg. du parlement.) - Baudoin, chevalier, 1389.

HABART

- ou HABARCQ. En ARTOIS et BOULONNAIS. Porte: fascé d'or et d'azur de 8 pièces, vers 1350. (du CANGE, CARPENTIER).
- Le Sr de HABARCQ porte: fascé d'or et d'azur de 8 pièces et crie LA VIEFVILLE. (Ms. d'ASSIGNIES).
P. de HABART, vivant en 1193. Sagalon de HABARCQ, Avril 1232. (Cart. d'AUBIGNY.) - Mathilde, femme d'Aubert, Sr de VAUX, dans une charte de l'abbaye de SAINT-AUBERT de l'an 1209. Huette, alliée à Siger de GOUY, mort en 1276. Jean, allié à Marguerite de WASIÈRES, d'où Barbe, De de SAINS, La MOTTE, BEAULAINCOURT, mariée à Charles, Sr de WASQUEHAL. Antoine, vicomte d'ARLEUX en CAMBRAISIS, allié à Marie des WASTINES... (Voyez CARPENTIER qui donne les alliances de cette famille avec celles de RICAMÈZ, ESTOURMEL, BOULOGNE, MARQUAIS, LENS, ROSIMBOS, LALLAING, NÉDONCHEL.) - Colard de HABARCQ, dit Payen , fils de Jacques, vivant en 1374, allié à Jeanne de LIÈRES, dit de GOURNAY, veuve de Jean de SAINT-AUBIN. Antoine, allié à Jeanne Le JOSNE-CONTAY, remariée à Philippe, Sr de BEAUFORT. Isabeau, femme de Gérard ROSE, dit de ROSA...(Esq. génal. du HAYS.) - Antoinette, femme de Louis de BAILLENCOURT vers 1380. Jacques, Sr des CAMPS en 1543.- Flourens, écuyer, prévôt de BRUAY, 1/06/1449. Guy, écuyer, et mademoiselle Jehenne de LENS, sa femme, demeurant à BÉTHUNE, 6/06/1475. (Cart. de GOSNAY.) - Catherine, veuve de Louis du MAISNIL, 6/10/1594. (Cart. de SAINT-ANDRÉ.) - Christophe signe la coutume de NOYELLE-WION et celle d'AVESNES LE COMTE en 1507. Jeanne, De de NOYELLE-WION, femme d'Arthur de LALLAING, sénéchal d'OSTREVANT, 1507. N. et C. de HABART signent les coutumes de SAULTY et de VILLERS-BRUSLIN en 1507. (Comptes dudit bailliage d'AMIENS.) Baudoin, écuyer, bailli de BREBIÈRES Lès DOUAY, pour ledit Arthur de LALLAING en 1507. (Id.) N. de HABARCQ, chevalier bachelier, servait à la journée de SAINT-OMER avec quatre écuyers, en 1340. - Bobain de HABART, homme de guerre à pied en garnison au châtel de L'ECLUSE, en FLANDRE, sous Jean de BOURNONVILLE, son Capitaine, en 1491. Robinet, homme d'armes des ordonnances sous Mr de LA GRUTHUSE en 1509. (GAIGNAIRES.) Jean de HABART, mari de Jeanne d'ORDRE, donne le dénombrement du fief du PERSONNAGE de NEUFCHÂTEL, le 14/12/1437. - Jean, mari de Jeanne de BOURNONVILLE, fille de Jean, chevalier, et de Jeanne de SEMELLE, était Sr de FLORINGUEZELLES, fief tenu du bailliage de WISSANT, qui appartenait en 1477 à Porrus de HABART, et en 1553 aux hoirs Jean de HABART c'est à dire Guillaume BRICHAUVIN, écuyer, héritier de Jean de HABARCQ, vicomte d'ARSY.- Mre Philippe de HABARCQ tient fief de la châtellenie de SAINT-OMER en 1474.- Jehennet, fils de messire Hutin, tient un fief du CHOQUEL, et Pierre, un fief en BOULONNAIS en 1477. (État du BOULONNAIS.) - En 1505, Jean avait des biens à BOULOGNE, OUTREAU, tenus de l'abbaye de SAINT-WULMER en 1505; entre autres un fief à OUTREAU qui fut ensuite à Urbain de HABART, son frère, puis à Marie sa sœur.- Jean, dit Le JEUNE, laboureur à AUDINGHEN en 1576.

AILLY

- ALLY, ARLY. Il y a trois villages considérables de ce nom en PICARDIE: AILLY Sur SOMME, AILLY Sur NOYE et AILLY LE HAUT CLOCHER. Cette dernière seigneurie, tenue de DOMWAST, a donné son nom à l'illustre Maison d'AILLY, qui portait: de gueules au chef échiqueté d'argent et d'azur, issue de Robert, seigneur d'AILLY en 1091, et dont il est parlé dans (LA MORLIÈRE et dans l'Histoire de CAMBRAY de CARPENTIER.) Les aînés de cette Maison devinrent barons de PICQUIGNY et vidames d'AMIENS, par l'alliance de Robert, seigneur d'AILLY, de BOUBERS et de FONTAINE sur SOMME, avec Marguerite, héritière de la Maison de PICQUIGNY, l'an 1342 ; de ce mariage vint Baudoin d'AILLY, dit Beaugeois, vidame d'AMIENS et baron de PICQUIGNY, tué à AZINCOURT et marié à Jeanne, De de RAYNEVAL, comtesse de FAUQUEMBERGUE, d'où Raoul, vidame d'AMIENS, allié à Jacqueline de BÉTHUNE, De d'ENGLEMOUSTIERS, d'où Marguerite, mariée à Colard, sire de MOY, de CHIN et de BUSIGNIES, et Jacqueline, femme de Jean de BOURGOGNE, duc de BRABANT, et comte de NEVERS. (Voyez CARPENTIER). Marie d'AILLY, héritière de FLERS, de FLAMMERMONT et de SUS SAINT-LÉGER, épousa, vers 1300, Antoine de LA PERSONNE, chevalier, Sr de VERLOING et PERSONNAT de SAINT-POL. Agnès, mère du seigneur Jean d'AILLY, Octobre 1223. (Cart. de l'Abbaye du GARD).- Feu messire Jean, chevalier, Sr d'AILLY, 27/04/1285. (Id). - Wautier d'AILLY, 1203. (Id.) - Hugues d'AILLY, chevalier, Sr de TORTEFONTAINE vers 1280. (Cart. de PONTHIEU).- Pierre d'AILLY, sergent du Roi, tient fief au QUESNEL, près MONTDIDIER, en 1364. (D. GRENIER).- Messire Wautier d'AILLY, dit Tristan, tenait fief du baillage d'AIRAINES en 1377, et Beaugeois d'AILLY, un fief en PONTHIEU.
(Comptes de PONTHIEU).- Le bâtard d'AILLY, archer des ordonnances sous Mr de LA GRUTHUSE en 1509 ; Christophe d'AILLY, homme d'armes sous le duc de VENDOSME en 1519 ; et Pierre d'AILLY, archer sous le même Capitaine en 1525 et 1528 ; Jean d'AILLY, homme d'armes sous messire Oudard du BIEZ à BOULOGNE en 1542. (GAIGNAIRES) - Charles d'AILLY, maire de MONTDIDIER vers 1515.- Gilles, échevin d'ABBEVILLE en 1576.
Le sire d'AILLY, porte : échiqueté d'argent et d'azur, au chef de gueules, vers 1420
- Pierre d'AILLY, trésorier de l'abbaye de CORBIE, porte : de gueules, au chef échiqueté d'argent et d'azur de 3 traits, en 1597. (D. GRENIER, paq. 19, n° 1).
feu Jean d'AILLY, Sr de HOUDEN, et demoiselle Jeanne de HÉRICOURT, sa veuve, en 1561. (Cart. de SAINT-ANDRÉ Aux BOIS). - Jacques d'AILLY, dit Hustin, allié à Péronne de GRIGNY, veuve de Guérard, Sr de FAMECHON ; il en était veuf en 1401. (LE VER). Mre Charles d'AILLY, chevalier, vidame d'AMIENS, Sr de RAYNEVAL et de LA BROYE en 1518, père de Antoine, baron de PICQUIGNY, à qui son père donne la terre de LA BROYE en avancement d'hoirie en 1519. (Comptes du baillage d'AMIENS).- Feu monseigneur Loys d'AILLY, en son vivant vidame d'AMIENS ; Françoise d'AILLY, sa sœur, femme de Mre Antoine de LA GARDE, chevalier, Sr de TRANCHELION, en hérite la terre de LA BROYE en 1568. (Id.) - Feu Mre Charles d'AILLY, Sr de PICQUIGNY, mademoiselle Françoise de WARTY, sa femme, mère de Emmanuel d'AILLY. (Id.) - Monsieur Antoine d'AILLY, chevalier, Sr de VARENNES et de TORTENCOURT, et Jossine, sa sœur, femme de Mre Nicolas de MONCHY, chevalier, Sr de MONTCAVREL, enfants de feu Charlotte de BOURNONVILLE, dame de CAUMONT, d'ÉRÉMENACOURT et de BRALLY, en 1535. (Id.) - Robert d'AILLY, écuyer, Sr de GAIGNECOURT, et demoiselle Marie de FRAMICOURT, sa femme, en 1531. (Id.) - Feu Mre Robert d'AILLY, chevalier, Sr de DONQUEURRE, et dame Katerine de SAINT-REMY, sa veuve, en 1563. (Id.) Colart d'AILLY, issu des vidames d'AMIENS, Sr du CHÂTEAU-ROUGE et de LA MAIRIE, père de Jacques, Sr d'IGNOCOURT, allié à Claire LE MUSNIER, d'où Claude, Sr d'IGNOCOURT, allié à Jacqueline de HANGEST, de la Maison d'ARGENLIEU, d'où 1° François qui suit, 2° Jacques, allié à Catherine LE QUIEN, d'où Louis, demeurant à IGNOCOURT, obtint sentence de noblesse à AMIENS le 11/06/1599 ; 3° Antoine, allié à Jeanne de RUBEMPRÉ, obtint sentence de noblesse à PÉRONNE. François d'AILLY, Sr de QUIENVILLE, gouverneur du château de VIS, pris par les Français, allié à Marie LE HÉRENT, fille de Adrien, Sr de BÉTHENCOURT, avocat, obtint sentence de noblesse en l'élection d'ARTOIS, le 11/02/1605. (Ms de la Bibl. de LILLE). Antoine d'AILLY, chevalier, Sr de LA MAIRIE et de PIERPONT, allié à Charlotte de FAMECHON, dame de BELLEVAL, fief à THORY, d'où 1° Marguerite, alliée à Claude du CHESNE, écuyer, Sr de BELLEVAL, d'où postérité : 2° Hélène, femme de Nicolas MASSUE, catholique, d'où Daniel de MASSUE, protestant, père de Henry, chevalier, Sr de RUVIGNY, dit Lord GALLOWAY, retiré en ANGLETERRE. (D. GRENIER, paq.7, art.3,B). Philibert d'AILLY, avait fief à BELLENCOURT en 1575.- Gilles, échevin d'ABBEVILLE en 1576.- Honorable homme Nicolas d'AILLY, allié ver 1600, à Catherine BRIET, fille de Gabriel et de Nicole LE ROY.- Jean d'AILLY, enseigne des habitants d'ABBEVILLE en 1620. (WAIGNART). François d'AILLY, marchand à ABBEVILLE en 1695. La terre d'AILLY LE HAUT CLOCHER sortit de la Maison de ce nom vers 1400 ; Catherine d'AILLY en fut dernière héritière. Elle appartint ensuite à Catherine de FOSSEUX, marié à Robert d'OCOCH, dont les héritiers vendirent AILLY en 1530, à Marguerite PAPIN, femme de Josse BEAUVARLET, qui fut mayeur d'ABBEVILLE en 1556, et en secondes noces de N. LE BLOND ; la terre d'AILLY fut alors divisée entre les enfants de ses deux maris, Eustache et Nicolas BEAUVARLET, d'une part, et Marie LE BLOND, de l'autre, femme de Simon LE BOUCHER, vers 1550, lequel acquit depuis l'autre moitié. Les hommes liges d'AILLY en 1380, étaient Jean de HOUDENCQ, chevalier, Bernard d'AILLEL et Wautier d'AILLY

LA PERSONNE

- En ARTOIS. Porte: de sinople à la bande d'argent.
- Jean de VERLOING, chevalier, Sr dudit lieu allié vers 1260 à la fille du seigneur d'ÉRIN qui portait d'argent au créquier de sable, dont plusieurs enfants avec lesquels il se distingua dans la TERRE SAINTE ; c'est pourquoi le Pape lui donna la dignité héréditaire de Personnat de SAINT-POL, et il en prit, ainsi que ses descendants, le nom de PERSONNE. Il fut père de Antoine qui suit ; Jean, Georges, Anne et une autre fille. Antoine de LA PERSONNE, chevalier, Sr de VERLOING, Personnat de SAINT-POL, allié à Marie d'AILLY, héritière de FLERS, FLAMMERMONT, SUS SAINT-LÉGER, d'où Georges qui suit ; Jean, chevalier de RHODES ; Lancelot, chevalier, allié à Blanche de FLAMMERMONT ; Marie, dame d'HERSIN, alliée à Tassart de BEAUFORT, écuyer, Sr du SAULCHOY, fils de Me Guion. Georges, chevalier, Sr de VERLOING, FLERS, FLAMMERMONT, Personnat de SAINT-POL, allié à Eléonore de LENS, d'où Raoul qui suit ; Georges ; Robert ; Jeanne, femme de Jean de LA PERSONNE, dit LE PETIT, son cousin et mari. Raoul ou Regnault, chevalier, Sr de VERLOING, FLERS, SUS-SAINT-LÉGER, allié à Marie de BERGHES SAINT VINNOCQ, fille de Philippe, chevalier, Sr de COHEN et de Robine d'OLLEHAIN, d'où Marie, héritière d'OLLEHAIN, alliée à Aimon d'ESNES qui vendit FLERS et FLAMMERMONT ; Marguerite, religieuse, et Catherine. Antoinette de BERGHES, femme dudit Raoul, épousa en secondes noces, vers 1400. Mr. Guy de RENTY, Sr de LESPINE. Jean de LA PERSONNE, écuyer, fils de Jean de VERLOING, et de demoiselle d'ERIN, brisa ses armes d'une sorte de mouche de sable en chef, allié à Ide de FAY, fille de la Maison d'ÉRIN, Dame de BREQUAUSSART, d'où Jean qui suit ; autre Jean. Raoul, marié, et Jacques, écuyer, père de Antoinette, femme de Antoine de FENIN. Jean fut surnommé LE PETIT à cause de sa petite taille et ses successeurs retinrent ce surnom ; il épousa Alix de TILLY, fille de Tassart, écuyer, et de Jacqueline de HUMIÈRES, d'où Jean, écuyer, allié à Jeanne de LA PERSONNE, sa cousine, fille de Georges et d'Eléonore de LENS, d'où Tassart qui suit ; Georges, Jacques, mort jeune ; Anne, Madeleine, alliée à Hugues PAILLARD, écuyer, et Antoinette. Tassart de LA PERSONNE, écuyer, grand bailly du comté de SAINT-POL, allié à demoiselle de SOUASTRE, d'où Louis, écuyer, allié à demoiselle d'OURTON ; Regnault qui suit ; Jacqueline ; Berthe et Marguerite ; l'une de ces filles allée à N. de WASSELIN, une autre à N. BLASSEL, et l'autre à N. LE VOLANT, demeurant à DESVRES. Regnault, écuyer, Sr de CONTEVILLE, MOREAUCOURT et de beaucoup d'autres fiefs, succéda aux pleines armes après la mort de ses neveux, allié à Alardine BRUSSET, sœur du seigneur de BEAUREPAIRE, laquelle portait dans ses armes un lion, d'où Jean qui suit ; 2° Henry, écuyer, Sr de MOREAUCOURT, allié à Jacqueline de SAINS qui portait 2 fleurs de lys de gueules au franc quartier de mesme, d'où Barbe, femme de N. BAUDUIN, écuyer, et Nicolas, Sr de MOREAUCOURT, INGUEHEN, TORSY, NEUVILLE, BERNAVILLE, gentilhomme et valet de chambre de Louis VII, Roi de FRANCE, Capitaine et gouverneur d'ARRAS, mort en 1515, marié à Claire de CUNCHY, fille de Jean, écuyer, Sr de LIBESSART et BLESELLEMONT et de Jeanne de MARCHENELLE, sans enfants ; 3° Alard, écuyer, Sr de CONTEVILLE, allié à Jeanne de LESCOVÉ ou de LE GOVE, fille de Jean et de Jeanne LE VASSEUR, dit LEMIRE, d'où Nicolas, écuyer, Sr de CONTEVILLE et de SAINT-MAIN, allié à Yolende CAZIER, d'où Simon, écuyer, Sr de CONTEVILLE et de LIGNY, allié à N. d'AUCHEL, fille du Sr d'ENQUIN et aussi, dit-on, à Jacqueline de GUIZELIN ; il fut père de Jean, écuyer, Sr de LIGNY, CONTEVILLE, BEAUREPAIRE en FEBVIN, tué par Antoine de LA HOUSSOYE, sans enfants, et de Marie alliée à Jacques de GARGAN, écuyer Sr d'AUTHIEULES. Henry, allié à Jacqueline de SAINS, fut encore père de Michelle, femme de Jean REGNIER, écuyer, Sr du CAMP de LE GLINE, de N., femme de Ancel d'ANVAULT et de François qui fut d'église. Nicolas, allié à Yolande CAISIER, fut encore père de Martine, alliée à Jean BOUTRY et à François GALBART, écuyer, Sr de COURCELLES, et d'une autre fille, femme de Antoine BRUSSET, écuyer ; 4° Madeleine, alliée vers 1470 à Robert de LE GORGUE, écuyer, homme d'armes, dont postérité ; et plusieurs autres enfants de Regnault, dont une fille alliée à Antoine de LA DIENNÉE, écuyer, d'où postérité. Jean, écuyer, fils dudit Regnault, épousa Marie LE CARON qui portait: d'argent à la croix d'azur chargée de 5 coquilles d'or, d'où Jean qui suit ; Noël, écuyer, Hugues, chanoine, Philippe, Antoine, écuyer, Capitaine de TOURNEHEM, Jacques et Marie. Jean, écuyer, Sr de FONTAINES, domestique de l'Empereur, dont descendait Jean-François, écuyer, Capitaine d'OBERBOOCK. (Ms. de D. LEPÈZ.)
Georges de VERLOING, troisième fils de Jean et de demoiselle d'ÉRIN, conserva le nom de VERLOING et épousa une d'AVERDOING, d'où une postérité alliée aux MONCHAUX, d'EPS, LA RUE, LA VIEFVILLE, FLERS, BOYAVAL, etc..(Id.). Jean de LA PERSONNE, second fils de Jean et de Ide de FAY, surnommé LE FRANCQ, fut tué à la bataille d'AZINCOURT en 1415, père de Jaspard, écuyer, gentilhomme de Louis de LUXEMBOURG, connétable de FRANCE, allié à Mahaut de SAINT-LÉGER, fille de Rasse, écuyer, Sr d'ESCOIVRES, et de Béatrix d'AMIENS, dont la postérité alliée aux COULON, de MOYENCOURT, de HESTRUS, FANEL, BOILEAU, de BEAULAINCOURT, etc..(Id.) - Gautier LA PERSONNE est témoin d'une charte de Guillaume, comte de PONTHIEU l'an 1208. Hue LE PERSONNE, à ABBEVILLE, 1340. (Cœuill. de SAINT-PIERRE.) - Jean LA PERSONNE, vicomte d'ACY et d'AUNAY, mort en 1385, allié à Marguerite de MORTAGNE, qui possédait 17 forteresses en POITOU et SAINTONGE, veuve de Jean de CLERMONT, Sr de CHANTILLY, maréchal de FRANCE, d'où Guy, vicomte d'ACY, 1416, marié à Jeanne de NEELLE, fils de Guy, Sr d'OFFEMONT et de MELLO, chambellan du Roi, et de Marguerite de COUCY. Ce Guy LA PERSONNE servait comme chevalier sous messire Jean de FONTAINES, chevalier en 1385, sous messire Enguerrand de COUCY en 1382.- Jean, vicomte d'ACY, Capitaine de la bastide SAINT-ANTOINE de PARIS, passe la revue à ladite bastide le 1/03/1387, avec sa compagnie de 6 écuyers et 10 arbalétriers ; parmi les écuyers était Henriet, bâtard d'ACY. Lancelot, écuyer sous Robert de HARDENTHUN, écuyer en 1378. (Ms. de la Bibl. roy.- LE P. ANSELME, p. 528, 536.) - Hue et Tassart LE PERSONNE, fieffés des prévôtés de SAINT-RICQUIER et de MONTREUIL, sont convoqués pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Simon de LA PERSONNE, Capitaine de GOUY, 1321, père de Mathieu, allié à Antoinette de LA VIGNE. Georges de LA PERSONNE, chevalier, cité par MONSTRELET. (CARPENTIER.) - Jean LA PERSONNE, chevalier bachelier de la suite du duc de BOURGOGNE en 1408. (D. PLANCHER).- Simon de LA PERSONNE, archer des ordonnances sous Mre Lancelot du LAC en 1507. Jean, homme d'armes sous Mr d'ORVAL en 1515 et sous le comte de DREUX en 1519. François, homme d'armes sous Jean-Hiéromine de CASTILLON, chevalier, 1526. Jean, archer sous l'amiral de CHASTILLON en 1557, Antoine, archer sous Mr le duc de BOUILLON LA MARCK en 1557. (GAIGNAIRES.) - Le 14/03/1572, Charles de LA VACQUERIE, comme procureur de Claude de PERSONNE, écuyer, Sr de TANGRY, homme d'armes des ordonnances, relève une baronnie sise à GAVIERELLES. (D. LEPÈZ.)...

ROISIN



- En HAINAUT, où est la terre de ce nom. Porte: bandé de gueules et d'argent de 6 pièces.
- Alard de ROISIN, Sr de BLAREGNIES, pair du CAMBRAISIS, renonça en 1007 à ses droits sur le comté du CAMBRAISIS, un autre, Alard de ROISIN, vivant en 1040. Baudoin, chevalier du tournoi d'ANCHIN en 1096. Baudry, chevalier, 1099. Baudoin, sire de ROISIN allié à Agnèz de CISOIN, 1124, d'où Baudoin ou Baudry, allié à Jeanne d'ANTOING, d'où Simon, père de Baudry, allié à Béatrix, fille de Gossuin, Sr de BAUDOUR, pair du château de MONS et de Béatrix de RUMIGNY... (CARPENTIER.) Cette Maison s'est alliée à celle de SAINT-AMAND, de RELEST, de MOLEMBAIS, de SARS, de SOUBRESSE, de LALLAING, de BERLAIMONT...Le baron de RONGY en était.

HALLENGUES

- Bauduin de HALLENGUES, écuyer, Sr de TOFFLET et d'un fief à DUN, à cause de Marie de TOFFLET, sa femme, 8/10/1386. (Chart. de PONTHIEU.)

ARRAS

- Famille sortie des anciens châtelains d'ARRAS, cadets de la Maison de BÉTHUNE, porte : de gueules au chef d'hermines.
- Albéric, châtelain d'ARRAS en 1036, père de Elgot, châtelain d'ARRAS , et de Jean, avoué d'ARRAS ; Elgot, père de Thamard et de Ursion d'ARRAS ; Baudoin, châtelain d'ARRAS en 1140. (Voyez le reste dans CARPENTIER, qui dit, que la postérité de Gilles d'ARRAS, alliée à Antoinette de HERTAING, embrassa le commerce faute de biens).- Gilles, châtelain d'ARRAS, Sr de SENAUCOURT, père de Marie, vivant en 1250, femme de Guy de BEAUFORT, Sr de NOYELLES-WION.- Baudoin, chevalier, châtelain d'ARRAS, et Isabelle, sa sœur maisnée, 1/06/1308. (Cart. de GOSNAY).- Wille d'ARRAS, chevalier, Juin 1338. (Id.)- Étienne d'ARRAS, 14/11/1338. (Id.).- Jean d'ARRAS, échevin d'AIRE, 1/06/1358. (Id.)- Mahieu d'ARRAS, échevin d'ABBEVILLE, 16/12/1320. (Titres de PONTHIEU), demeurant à ÉPAGNE, 1312. (Cart. de PONTHIEU), bourgeois d'ABBEVILLE en 1311. (Id.) Robert d'ARRAS, frère de feu Baudoin, châtelain d'ARRAS, donne une maison à l'ordre des TRINITAIRES vers 1250. (Arch. de LILLE).- Jean d'ARRAS, écuyer, et Pavie de NŒUVILLE, sa femme, dame de HABART en 1298.- Margot d'ARRAS, reçoit un don de 6 livres dans le testament de Mahaut, comtesse de FLANDRE, de l'an 1258. (Vu, Arch. de LILLE).- Guy, comte de FLANDRE, donne à Mathieu d'ARRAS, son sergent, la garde de son hôtel à PARIS (Id.) - Pierre d'ARRAS, bailli de CALAIS en 1313.- Willaume d'ARRAS, chevalier, sénéchal de TERNOIS, Février 1318. (Cart. du GARD).- Robert d'ARRAS, échevin de DOULLENS, est témoin d'une charte de Guillaume, comte de PONTHIEU, de l'an 1206. (Chart. de PONTHIEU). -Jean d'ARRAS, bourgeois de HESDIN, et Marie, sa femme, vendent à l'abbaye de VALOIRES une rente en bled et avoine qu'elle leur devait, à prendre sur la cense de MEZOUTE moyennant 40 livres, au mois d'Avril 1245. Vu.- Isabeau d'ARRAS, veuve de N. de LUILLY en 1495.- Au mois d'Avril, obit en l'église de TERROUANE de Ade d'ARRAS , sous-diacre.- Colin d'ARRAS, archer des ordonnances sous le comte de LIGNY en 1495. (GAIGNAIRES) Hues d'ARRAS, dit Pépin, chevalier, Sr de SELLES et de BAZINGHEN en BOULONNOIS, épouse Marie de PREURES, fille de Jean et de Catherine de MAILLY, d'où Marguerite, qui porta les terres de SELLES et de BAZINGHEN en mariage, à Pierre de SAINTE-ALDEGONDE, chevalier, Sr de NORKELMES et de WISQUES, mort le 20/06/1438, et Jeanne, dite de SELLES, dame d'AUVRINGHEN en BOULONNOIS, et de MALINGHEN en ARTOIS, marié à Jean de BOURNONVILLE, dit Châtel, chevalier, Sr de RINCQUESEN, de CRONTES et d'HOURECQ, fait chevalier à MONTREUIL en 1410, gouverneur du château de DESVRES. Ville d'ARRAS. Jean de BIAUVOIR, bailly d'ARRAS en 1308.- Gardes du scel : Charles du MOUSTIERS en 1524, Jean BOSQUILLON en 1526, Hue BERTOUL, écuyer, en 1533, Philippe de VERCHIN en 1535. (Cart. de GOSNAY).

HERMANT

- A ABBEVILLE. Porte: écartelé au 1 & 4 de gueules, au 2 & 3 d'azur à 3 chevrons d'or, et sur le tout, une bande d'argent échiquetée d'azur et chargée au milieu d'un écusson d'or. (WAIGNART).
- Renaut HERMANT, prévôt du VIMEU, allié à Isabelle de BERNÈZ, d'où: 1° Antoine qui suit; 2° François, allié à Marie DESCHAMPS, fille du Sr de SOUVILLE en BEAUCE, d'où Gilles, écuyer, Sr de SOUVILLE, dont venait Dénis, Sr de SOUVILLE, allié vers 1650 à Jeanne PONCET, fille de Pierre, écuyer; 3° Gilles, prêtre, chanoine de SAINT-VULFRANC; 4° Mariette, alliée à Jean DANZEL, dont suite. Antoine épousa Jeanne PETIT, d'où Louis qui suit; Jean, curé de BLANGY, et Pierre, marié à Marie LE SUEUR, tué par Jean LE SUEUR, Sr de VALENGEN, son beau-frère, et père de deux filles. Louis comparait à l'arrière-ban en 1557 pour fief à BIENCOURT, allié à Françoise WATTEBLED, sœur et héritière de Mre François, professeur du Roi en langue hébraïque, allié à Jeanne de FARCY, d'où Adrien, mort à marier, et deux filles, Geneviève, femme de François LALLEMANT, contrôleur du grenier à sel de SAINT-VALERY, et l'autre, de Jean de LATTRE; 2° Claude qui suit; 3° Julien, garde du scel à ABBEVILLE, de 1580 à 1600, allié à Jeanne CAIZIER, veuve de Thibaut MOURETTE, dont deux enfants; il fut échevin d'ABBEVILLE; 4° Joachin, dont le fils épousa la fille du Lieutenant-général de MEAUX; 5° Jean, allié à Françoise du FLOS, dont plusieurs enfants; 6° Péronne, alliée à Jacques SAULMON, dont suite; 7° Catherine, femme du Sr de VERLOING; 8° Jeanne, alliée au Sr Wallerand d'AAGE; 9° Madeleine, alliée au Sr PIJOT. Ledit Claude était pourvu de la charge de conseiller au présidial d'ABBEVILLE dès 1552, échevin en 1577, allié à Marguerite LE ROY SAINT-LAU, d'où 1° Octavien qui suit; 2° Charles, avocat à ABBEVILLE, allié à Geneviève PIGNIÉ, d'où Jacques, allié à Marie BARBIER, dont suite; 3° Gabrielle, religieuse à MOREAUCOURT; 4° Antoinette, alliée à Antoine de RAY, écuyer, Sr d'AUCHY, Lieutenant en l'élection de DOULLENS, dont suite; 5° Marguerite, femme de Jean de MARNAT, écuyer, Sr de FRANCPAS, près SAINT-DIZIER en CHAMPAGNE, sans suite; 6° Claude-Octavien, Sr de WARET, conseiller au présidial d'ABBEVILLE, échevin de 1611 à 1626, mayeur en 1625, allié à Antoinette de HUPPY, d'où Charles, conseiller au présidial, depuis prêtre; Catherine, femme de Nicolas RUMET, écuyer, Sr de BEAUCORROY, Lieutenant particulier au présidial d'ABBEVILLE; 3° Claude, femme en 1629 de Jean LESPERON, écuyer, Sr de BELLOY, président en l'élection de PONTHIEU, et une autre fille, morte jeune. (Ms. de D. GRENIER, WAIGNART.)

RIVERY

- En PICARDIE et ARTOIS. Porte: de gueules à 3 pals d'argent vairés de sinople au chef d'or.
- Le Sr de RIVERY, noble CORBIOIS, porte: de gueules à 3 pals de vair, au franc canton d'or. (D. GRENIER, paq. 19, n° 1.) - Agnès de RIVERY, femme de Pierre de BERTANGLES, 1260.- Me Thomas de RIVERI doit à l'évêque d'AMIENS 55 sols et 10 chapons de cens, à cause du preaillon d'ARVELLE en 1301.- Le seigneur de RIVERY, fieffé de la prévôté de FOULLOY, est convoqué pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Jeanne, alliée à Robert de BAILLENCOURT vers 1350.- Robert, chevalier, sire de RIVERY, homme-lige du châtel de PICQUIGNY, 13/05/1353. (Chartes de PONTHIEU.) - Walerand, écuyer, Sr de RIVERY, tient fief à BONELLE vers 1380. (Comptes de PONTHIEU.) - Antoine de RIVERY, Sr de RIVERY, dans un acte passé à AMIENS, du 4/05/1436.- Mre Antoine, chevalier, homme d'armes des ordonnances sous monseigneur de TORCY, 1451. (GAIGN.) - Jean, Lieutenant du sénéchal de PONTHIEU, 1465.- Mre Jean, l'aîné, chevalier, Sr dudit lieu, VILLERS-BRETONNEUX, FLAMMERVILLE, frère en 1559 de Jean de RIVERY, le jeune, écuyer, Sr de PONTONVILLE et MAZINGUEHEN. Antoinette, alliée à François LE ROY, écuyer, Sr de MOYENNEVILLE et de VALANGLART; fille de Jean, chevalier, Sr de PONTONVILLE, gentilhomme de chambre du Roi, Lieutenant de Roi au BROUAGE; elle était nièce de Antoinette de RIVERY et tante de René de RIVERY, écuyer, chevalier de SAINT-Jean de JÉRUSALEM.- Pierre, écuyer, mari de Marguerite de HOURGES, veuve de Jean de SAINT-LÉGIER, a fief à VILLERS aux ÉRABLES en 1374.- Vincent, marchand à AMIENS, 1625.- André LE ROY, chevalier, Sr de RIVERY en 1673.- CARPENTIER dit que cette famille a aussi habité LE CAMBRAISIS. (Voyez cet auteur.) - Une autre famille de RIVERY portait: de gueules à l'aigle d'or.

MAREUL

- En PONTHIEU. Porte : D'azur à la fasce d'argent, accompagnée de trois étoiles du même.
- Simon de MAREUIL donne une terre à l'abbaye de SÉRY avant 1185. Bernard de MAREUIL, témoin à la fondation de l'abbaye de LIEU-DIEU en 1191. Alelme, témoin à l'établissement de la commune de PORT en 1201.- Sire Pierre, mayeur d'ABBEVILLE en 1285, 1293, 1307, portait: d'argent à 2 sautoirs de gueules. (WAIGNART.) - Hue de MARUEL, frère de Jean, Pierre, Jean, dit BIZET, Jean, dit Le BÈGUE, et Ernoulet, son fils, Aulart, Henri, Jean et Huet, frères, sire Pierre, chapelain de SAINT-PIERRE d'ABBEVILLE, et Climens de MARUEL, tenaient des maisons et terres du prieuré de SAINT-PIERRE d'ABBEVILLE de 1330 à 1343. (Cœuill. dudit prieuré.) - Loiset de MAREUIL, homme d'armes des ordonnances sous Robinet du QUESNOY en 1475. Louis, homme d'armes sous Mr de MONTMORENCY en 1554 et 1558. (GAIGN.) - Hue, sergent à ABBEVILLE en 1340. (Comptes des Argentiers.) - Noble homme Pierre, héritier de demoiselle Catherine de BELLOY avant 1558.
MAREUIL, à AMIENS, porte: d'azur à la fasce d'or accompagnée de 3 étoiles de même. Adrien de MAREUIL, Sr de BELLOY, conseiller au Présidial d'AMIENS, mayeur de cette ville, anobli pour sa belle conduite au siège d'AMIENS en 1597, père de Guy et de Françoise, femme de noble homme Antoine LE CARON, élu en l'élection d'AMIENS. Guy, écuyer, Sr de BELLOY et du CAMP de LESSAU, prévôt de DOULLENS en 1603, conseiller au présidial et échevin d'AMIENS, épousa N. VACQUETTE, sans enfants; puis Louise du FRESNE, dont la postérité alliée aux du SOUICH, LOUVEL, RAULT, HOUBIGANT, BAILLY, BOULLANGER, TASSART. (Nob. de PICARDIE.)
La seigneurie de MAREUL, village près d'ABBEVILLE, tenue en pairie du Roi, appartenait en 1575 à Antoine de CRÉQUY; et en 1606 à messire Nicolas ROUAULT, chevalier, Sr de GAMACHES. Mr de GAMACHES la vendit en 1684, moyennant 100.000£, à Mr Jean-Baptiste de VILLEPAUX, et en 1760 elle était à Mr de LA METH, héritier de Mr Pierre de VILLEPAUX, son oncle. - Fief à MAREUL, tenus de MAREUL, à Jacques WALLET, Josse BILLARD, Hugues BILLARD, Guillaume RICQUIER, Thibaut CARPENTIER au lieu de Nicolas de CERGNY, Firmin ROBART, au chapitre de DOURRIER et à l'Hôtel-DIEU d'ABBEVILLE en 1575. (Fief de PONTHIEU.) - Il y avait à MAREUL, en 1760, 18 à 20 fiefs, tant nobles que restreints, dont moitié à des gens de main morte.- Jean BOUTERIS, chevalier, Sr de MAREUIL, Mai 1246. Esteules de KERRIEU, chevalier, sire de MAREUIL, 23/05/1283. Guillaume TYREL, sire de POIS et de MARIEUL, 13/03/1321. (Chart. de PONTHIEU.)

HEILLY

- Écartelé aux 1 et 4 d'argent aux 3 lionceaux posés 2 et 1, aux 2 et 3 de gueules à la bande fuselée d'or de cinq fusées.
- Thibaut de HEILLY, Mabille, sa femme, et ses enfants Gauthier et Raoul, doyen d'AMIENS, et Gauthier, fils dudit Gauthier, font une donation au prieuré de SAINT-LAURENT aux BOIS, confirmée par Robert, évêque d'AMIENS, en 1158.- Gauthier de HILLI, homme noble, témoin d'une charte de Thierry, évêque d'AMIENS, de 1154. (D. GRENIER, paq. 26, n° 2.) - Enguerrand de HEILLY, chanoine d'AMIENS en 1242.- Jean, sire de HEILLY, chevalier banneret sous le comte de SAINT-POL en 1314, portait dans son sceau: une bande fuselée. Jean, écuyer-Tranchant de monseigneur Le DAUPHIN, à AMIENS en 1355. Monsr de HEILLY, chevalier, et trois autres chevaliers et dix écuyers, à THÉROUANE en 1386. Regnaut, chevalier en 1392. Jacques, chevalier bachelier, un chevalier et sept écuyers de sa compagnie, à La FERTÉ BERNARD en 1392, Capitaine du château de BEAUQUESNE, chambellan du Roi en 1407, maréchal de GUIENNE et Capitaine du château de TALMONT en 1412. (Ms. de la Bibl. roy.)

ESME

- Mansart, Sr d'ESME, allié à Anne de JAUCHE, Dame de GOMEGNIES, morte en 1410, d'où Mansart, Sr d'ESME, en 1431, marié à Marie de HAMMES, d'où Amé, dit LE Mansart, Sr d'ESME, du CAUROY, pair du CAMBRAISIS, marié à Isabeau d'OCOCHE, dit de NEUVILLE....Michelle d'EME, Dame du CAUROY, morte en 1511, alliée à Baudoin de LANNOY, Sr de MOLEMBAIS, chevalier de la Toison d'Or.

JAUCHE

- En HAINAUT. Porte : de gueules à la fasce d'or surmontée d'une burette vivrée de même. Renier, Sr de JAUCHE en 1179, mari de Ide de MONS, De de BAUDOUR, veuve du Sr d'ENGHIEN, d'où Gérard, Sr de JAUCHE, mort en PALESTINE en 1216, allié à Mélissende, De de GOMEGNIES, HIERGRES, d'où Gérard, Sr de GOMEGNIES, HIERGES, JAUCHE, avoué d'OTTENCOURT, allié à Berthe BOUTON, dite de BINLEYS, voyez Esq. généal. sur cette Maison ; alliée au d'ENGHIEN, ANTOING, TRASIGNIES, ROCHEFORT, MASMINES, LANNOY, BARBANÇON, FLANDRES-DRINKAM, GAND, dit VILAIN.







BRIMEU

- En PONTHIEU. porte: d'or à 3 aigles de gueules membrés d'azur. Radulphe de BRIMEU, père d'Enguerrand, chevalier, Sr de BRIMEU, allié à Élisabeth, fait une donation à l'abbaye de SAINT-ANDRÉ Aux BOIS, en partant pour la TERRE SAINTE, du bois de BRUNCHAUTPRÉ, du consentement de Eustache, Hugues et Pierre, ses fils, Agnès, Ide et Euphémie ses filles, en 1173.- Eustache donne quelques terres à l'abbaye de SÉRY en 1213. (DARSY).- Jean, chevalier, et Isabelle, sa femme, en 1254. (Cart. de SAINT VALERY).- Jean, Sr de BRIMEU, et Élisabeth, héritière de HUPPY, sa femme, Avril 1247. Jeanne de BRIMEU, De de DOMECOURT et de MONSSURE, mère et tutrice de Colinet GOURLE, Sr desdits lieux, 13/01/1448. (Cart. du GARD).- Hugues de BRIMEU, frère et héritier apparent de Eustache, seigneur de BRIMEU, 1225. Jean, chevalier, pair de BEAURAINS, 1253. Marguerite, Dame de RENTY, mère et tutrice de Arnoul de RENTY, 1342. Lamberte, femme de Ferry de CROY, chevalier, 1506. (Cart. de SAINT-ANDRÉ Aux BOIS).- Wistasse de BRIMEU, femme de Willaume de LE CAUCHIE, écuyer, 22/07/1314. Pierre, conseiller en PONTHIEU, 16/08/1320. (Chart. de PONTHIEU).- Alaume, sire de BRIMEU, marié à Isabelle d'AIRAINES, Dame de SAINT MAXENS en PONTHIEU, tient fief de MONS et celui de CRAMESNIL, et fait aveu de SAINT-MAXENT, comme bail d'Isabelle, sa fille, en 1311. (Cart. de PONTHIEU) . ladite Isabelle, mariée à Guillaume de POIX, dit TYREL qui, suivant un mémoire particulier, prit le nom et les armes de BRIMEU. Ledit Aliaumes avait un frère Guillaume de BRIMEU, chevalier, qui eut cinq fils, dont l'aîné fut père de Colard, dit FLORIMOND, chevalier, qui tenait fief de HUPPY en 1377. (Comptes de PONTHIEU).- Willaume, fieffé de la prévôté du VIMEU, est convoqué pour la guerre en 1337. (D. GRENIER).- Athis et Jacques frères, chevaliers au service du duc de BOURGOGNE en 1414. (Mémoires de Pierre de FENIN).- Raoulin, écuyer de la compagnie de monseigneur Loys de BOUBERCH, fait montre à ABBEVILLE le 1/12/1416. (Ms de la Bibl. roy).- Gérard, bâtard de BRIMEU, en garnison à ROUEN pour ledit duc en 1418. (Id.) - David, du parti de BOURGOGNE, fait prisonniers près de SAINT-VALERY le marquis de SERRE et Louis BOURNEL en 1421. (Id.) - David de BRIMEU, Sr de LIGNY, gouverneur d'ARTOIS, allié à Jeanne de CHASTILLON, fille de Hugues, Sr de DAMPIERRE, maître des arbalétriers, et de Agnès de SECHELLES; père de Isabelle, femme de Amé de CHAUVIGNY, 1450, et de Jeanne, mineure en 1450. (Bailliage de HESDIN.) - Davis, écuyer, Sr d'HUMBERCOURT, mari de Marguerite de SORU en 1401. (D. GRENIER).- Jean, Sr d'HUMBERCOURT, allié à Marguerite de MAILLY, Dame de GRAND MANOIR avant 1430, et David, Sr de HUMBERCOURT, allié à Marie de MAILLY, Dame de LORSIGNOL, vivant en 1415. (ANSELME).- David, allié à la fille de défunte Made de GOURGUECHON, 1398. (Baill. de HESDIN).- Guy, Sr d'HUMBERCOURT, comte du MESGHEN, chevalier de la Toison d'OR, décapité par les GANTOIS le 3/04/1476, allié à Antoinette, fille de Jacques, Sr de RAMBURES, et de Marie de BERGHES. (ANSELME).- Made Guye de BRIMEU, veuve de messire Jean du BOIS, chevalier, Sr d'ESQUERDES en 1510. (Baill. de HESDIN) - Mr Eustache de BRIMEU, Sr d'HUMBERCOURT, comte du MESGHEN, héritier de André, son frère, pour deux fiefs. (Id).- Made Aélis de BRIMEU, femme de messire Jean de LANNOY, 1433. (Hôtel-Dieu de MONTREUIL). Voyez sur cette Maison le P. ANSELME, (l'Histoire de CAMBRAI de CARPENTIER, etc..etc..) David de POIX, chevalier, Sr de BRIMEU en 1377.- Monseigneur Jean de LANNOY, Sr de BRIMEU, à cause de sa femme. (Titre vu) - Outre la seigneurie de BRIMEU sur La CANCHE, il y avait un fief de BRIMEU à FOUCAUCOURT, au comté de CORBIE, appartenant en 1620 à Charles ROHAUT, Sr d'ESPAGNE, puis à Philippe, son fils; en 1703 à Mr LE BOUCHER d'AILLY; un fief de BRIMEU à DOMWAST, tenu de DOMWAST, à Antoine de La FRESNOYE en 1575; à Claude LE BLOND, bailli d'ABBEVILLE, en 1620, et en 1699 à sa petite fille, Élisabeth-Charlotte LE BLOND, femme de Claude d'URRE, écuyer, Sr d'ARRY; un fief de BRIMEU à BAILLEUL, à Hector BUTEUX, demeurant à ABBEVILLE en 1550; il n'en avait que le quint, qu'il transmit à ses descendants. On trouve encore qualifiés Srs de BRIMEU, Claude GAILLARD en 1550, et Antoine LE ROY, écuyer, demeurant en la ville d'EU en 1680.

BEAUMEZ

- Porte : de gueules à la croix engrelée d'or, selon CARPENTIER qui dit que cette famille tire son nom du village de BEAUMÈZ, à quatre lieues de CAMBRAI, et qu'elle se dit issue des anciens comtes de PONTHIEU, et est alliée à celles de PICQUIGNY, GUÎNES, COUCY, BAUDOUR, etc..- Robert, châtelain de BAPAUME, sire de BEAUMETS, Décembre 1311. (Cart. de GOSNAY).- Marguerite de BEAUMÈZ, femme de Hue de LORRAINE, chevalier, Sr de RUMILLY, 1346. (Id). Tassart de BEAUMÈS, écuyer de la compagnie de messire Jean de FONTAINES, chevalier, en 1385. (Ms. de la Bibl. roy). BEAUMÈZ, village du PONTHIEU, entre LONGVILLERS et BERNAVILLE. Odon de BEAUMÈZ, témoin d'une donation de Simon de MACHI à l'abbaye de VALOIRES en 1177. (Cart. de VALOIRES).- Raoul de BEAUMERS, parait avec Ève, sa femme, et Adam, leur fils, dans une charte de l'abbaye du GARD, du mois d'octobre 1243. (Cart. du GARD).

MORIAMEZ

- Au pays de LIÈGE. Porte: vairé contre vairé à deux chevrons de gueules.
- Arnould de MORIAMETZ, vivant en 1161, fit don à plusieurs églises de CAMBRAY, père de Guy et Arnould, chevaliers. Ce dernier se fixa à NOYELLE en CAMBRAISIS, et y bâtit un château, auquel il donna son nom; il épousa Halewide de SAVEUSES, d'où Guy, Simon et Lambert. Arnould, seigneur de MORIAMETZ et de BELŒUIL en 1223, père d'Isabeau, alliée à Nicolas, Sr de CONDÉ et de FONTAINES, et en secondes noces à Robert, sire de BÉTHUNE en 1230.- MORIAMEZ en FLANDRE, porte: d'or à la croix de gueules chargée de 5 coquilles d'argent. (Carpentier, Hist. de CAMBRAY.)





ENCRE

- ENCRE, noble CORBIOS, porte: burelé d'argent et de gueules de 10 pièces vers 1358. (D. GRENIER).
- Feu Eustache d'ENCRE et Marie de PECQUIGNY, sa femme, feu Enguerrand, Otte, Bauduin Li WALOIS, et Eustache, chevaliers, leurs enfants, 1211, les sceaux des trois frères Otte, Bauduin et Eustache, sont différents. Eustache d'ENCRE, Sr de SAINT-AUBIN, son scel, Mai 1236. Sceau de Otton d'ENCRE, en 1211, fascé, au sautoir sur le tout. Sceau de Eustache, en 1211, le même. Sceau de Eustache, Sr de SAINT-AUBIN en 1236, 4 fasces et deux bars en pal sur le tout. Jean, écuyer, fils de feu Hoste, 5/10/1447. (Cart. du GARD.) - Me Robert d'ENCRE, chevalier, jadis mari de la femme de N. de FRICOURT, chevalier, Sr dudit lieu en 1368. (Cart. de SAINT-VALERY.)





GUINES

- Vairé d'or et d'azur. La ville de GUÎNES était la capitale du comté de ce nom. L'histoire des comtes de GUÎNES de André DUCHESNE, suivant les chroniques de Lambert d'ARDRES et de Guillaume d'ANDRE, les fait sortir de Sifrid, chef DANOIS qui s'empara de ce pays au X° siècle. La seconde Maison des comtes de GUÎNES qui succéda à celle-ci, était issue de celle de COUCY. Mais il y eut, avant Sifrid, des comtes de GUÎNES que l'on dit sortis des comtes de BOULOGNE par Guillaume, troisième fils de Guy à La BLANQUE-BARBE, à qui son père donna ce comté. (Voyez l'histoire de du CHESNE.) - En 1130, Baudoin, comte de GUÎNES, donne une charte en faveur de l'abbaye d'ANDRE, qui a pour témoins Onfroy de GUÎNES, ses fils Manassès, Géoffroy et Alelme, et son oncle Baudoin. (Aub. LE MIRE.) - Du comté de GUÎNES étaient tenues douze baronnies, dont les seigneurs étaient juges et francs-hommes du comté, savoir: ANDRES, La MOTTE d'ANDRES, COURTEBONNE, BALINGHEN, LICQUES, ALEMBON, VAL en SURQUES, CRESECQUES, BOUQUEHAUT, HERMELINGHEN, HAMES, FIENNES, et douze pairies, BOUVELINGHEN, SURQUES, ECLEMY, FOUQUESOILLES, LOSTEBARNE, NEILLES Lès ARDRES, RECQUES, ARQUINGOUL, le prieuré d'ARDRES, CAMPAGNE, AUTINGUES, La HAYE. Du comté de GUÎNES dépendaient encore ARDRES, baronnie et bailliage royal, AUDRUICK, BRÉDENARDE, SANGATTE et TOURNEHEN, bailliages.- Au nombre des gouverneurs de GUÎNES étaient messire Mathieu de BOUCQUINGHEN, pendant l'absence duquel son Lieutenant Guillaume de BEAUCORROY livra la ville au Roi d'ANGLETERRE Édouard II pourquoi il fut décapité; et Bertaut d'OUTRELEAUE, chevalier, qui est qualifié Capitaine de GUÎNES et d'AUDRUICK pour le Roi en 1348. (Ms de du CANGE.)
Jean de GUINES, fieffé de la castellerie d'AIRE, est convoqué pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Jeanne de GUÎNES, mère et tutrice de Raoul, comte d'EU, donne aveu pour son fils au comte de PONTHIEU en 1311. Mikiel, demeurant à ABBEVILLE en 1311. (Cart. de PONTHIEU.) - Colart, auditeur à MONTREUIL, dans un acte du 5/06/1439, procureur et messager spécial en 1434. (Titre vu.) - L'hommage de Henry de GUÎNES, à WRÉGNY, a cause de sa femme, est cédé par le comte de PONTHIEU au comte d'ARTOIS en 1244. (Comptes de PONTHIEU.) - Guérard, échevin d'ABBEVILLE en 1489. (TRAULLÉ.) - Jean et Robert sont mentionnés dans les titres de l'Hôtel-DIEU de MONTREUIL.- Colart et Barbe tiennent des terres de CLERQUES en 1530.- Jacques, Lieutenant du bailli, et Jean, franc-homme de la baronnie d'EULLE, signent la coutume de ladite baronnie en 1507. (Coutumes locales du bailliage d'AMIENS.) - Demoiselle Antoinette de GUÎNES déclare un fief en la sénéchaussée du BOULONNAIS en 1572.- Jean, homme d'armes des ordonnances sous le seigneur d'ESQUERDES en 1509. Nicolas, archer sous Mre Robert de FRAMEZELLES en 1510. Jehannet, homme d'armes sous le seigneur d'HUMBERCOURT en 1515. Jean, homme d'armes, et Thomin, et le bâtard de GUISNES, archers sous Mr de PONT-REMY en 1525. Colnet, archer sous le duc de VENDOSMOIS. (GAIGNAIRES.)

NOYELLES

- En PONTHIEU. Guy de NOYELLES, chevalier de PONTHIEU vers 1150.- Enguerrand, témoin de l'établissement de la commune de PONTHOILLES en 1201.- Robert de NOIÈRES, religieux de l'abbaye de VALOIRES en 1203. (D. GRENIER.) - Enguerrand de NOËLE, prêtre, 1205. (Id.) - Le fief de Gautier de NOYELLES, mentionné dans des lettres de 1235, d'Eustache, vicomte de PONT de REMY.- Hugues, homme-lige de BOUBERCH en 1285.- NOYELLES, noble de PICARDIE, porte: d'or à 3 bandes d'azur au quartier de gueules au croissant montant d'or. (D. GRENIER, paq. 19, n° 1.) - Thomas de NOËLE, propriétaire à PONCHES, 1330. (Cœuill. de SAINT-PIERRE d'ABBEVILLE.) - Collart, fieffé de la prévôté du VIMEU, est convoqué pour la guerre en 1337. (D. GRENIER.) - Haste, écuyer, servait sous le duc Eudes de BOURGOGNE en 1340.- Demoiselle Marie, lige de la châtellenie d'AUTHIE, 8/04/1364.- Hue, bailli de SAINT-VALERY, pour monseigneur le duc de BRABANT, 1472. (Arch. de SAINT-VALERY.) - Wallery, licencié ès lois, Lieutenant du bailli de SAINT-VALERY en 1443.- Wautier, février 1235. (Chart. de PONTHIEU.).
Les de NOYELLE d'ABBEVILLE, portaient: d'argent à la fasce d'azur au chef de 3 fleurs de lys au pied coupé, et remplacé par un écusson de gueules, et en pointe une molette de même.
- Jean de NOYELLE avait un tènement à ABBEVILLE en 1451. (Titre vu.) - Colin, brasseur, 1470. (Compt. des Argentiers.) - Jean, boucher, 1431. Jean, auditeur, 1508.- N. de NOYELLE, alliée à demoiselle de LE WARDE, d'où N., allié à demoiselle LAIGNEL, d'où sire Jean, mayeur d'ABBEVILLE en 1478, échevin, en 1479, allié à une d'ARDRES-FEUQUEROLLES et à une LUILLIER.- Jean et Jeannet comparaissent comme fieffés à ABBEVILLE en 1465.- Jean, conseiller, assiste à la rédaction de la coutume de La FERTÉ en 1507.- Demoiselle Robine, alliée à honorable homme Pierre LE ROY, dont descendent Les LE ROY-SAINT-LAU.- Philippe, écuyer, Sr de BIERNE et d'ESTELFAY, père de Catherine, mariée le 14/11/1593 à Claude de DONCŒUR, écuyer, Sr de WITTAÎNÉGLISE, étant déjà veuve de Adrien de BRISTEL, écuyer, Sr de MARTAIGNEVILLE.- Colin, archer des ordonnances sous le seigneur d'ESQUERDES en 1495.- Le bâtard de NOYELLES, archer sous Mr de LA GRUTHUSE en 1509. (GAIGN.). La seigneurie de NOYELLES Sur MER, était tenue en pairie du Roi, à cause du bailliage de WABEN; Jeanne, reine de CASTILLE, comtesse de PONTHIEU, la donna, avec d'autres terres, à Fernand de CASTILLE en 1257. Blanche de PONTHIEU, comtesse d'HARCOURT, tient du Roi le châtel de NOYELLES Sur MER avec 1500 arpens du bois de CANTATRE, des garennes, etc.., en 1377. Cette seigneurie était en 1407 à Philippe de HARCOURT, comte de MONTGOMERY; en 1488, à Jean de SARREBRUCHE, comte de ROUSSY; en 1507, au marquis de ROTHELIN; en 1528, à Louis, duc de LONGUEVILLE; en 1550, à Léonor d'ORLÉANS, fils de François et de Louise de ROTHELIN, pour moitié, et en 1552, à Jacqueline de ROHAN, douairière de ROTHELIN, pour l'autre moitié; en 1696, à Louis-Henri, légitimé de BOURBON, puis à Mr de NOINTEL; au prince de CARIGNAN, en 1709; elle valait alors au moins 9000 livres de rente et avait 158 journaux près et terres, 12 journaux de bois, moulin à eau et beaucoup de fiefs en relevaient.- Seigneurie de NOYELLES, consistant en deux fiefs, à NOYELLES où NOËLLE, tenue de Robert, sire de BELLEBRONNE et WABEN, à Guillaume de NEMPONT, écuyer, en 1363. Ses hommes-liges étaient alors: Enguerrand LE VASSEUR, Colard de CANTERAINE et Enguerrand MALDESRÉE.- Fief à NOYELLES, sur lequel Eustache, vicomte de PONT de REMY avait un moulin en 1230.- Autres aux chartreux d'ABBEVILLE, à Pierre DAVID en 1575.- Fief de NOYELLE, à Émery de BOULLAINVILLERS et demoiselle de MIANNAY de BERNEVAL, sa femme, 1575.- Louis MANESSIER, écuyer, Sr de BRASIGNY, NOYELLE, 1730.- NOYELLE en CHAUSSÉE, village placé sur la chaussée BRUNEHAUT, entre BRAILLY et YVRENCH. La seigneurie était en 1580 à Marie BRŒULLET, femme de François GAILLARD, receveur des tailles de PONTHIEU; à Joseph-Éléonor PICQUET, écuyer, Sr de BONAINVILLER en 1680, et à Charles-Louis PICQUET, chevalier, mayeur d'ABBEVILLE en 1755. En BOULONNAIS. Guillaume de NOYELLE avait un fief tenu de TINGRY en 1477.- Marie, femme vers 1500 de Claude de REBERGUE, chevalier, Sr de La ROCQUE, d'où Catherine de REBERGUE, mariée en 1528 à Antoine WILLECOT, écuyer, Sr de LESPINOY, homme d'armes des ordonnancres du Roi.- Adrien, qui portait: écartelé d'or et de gueules, père de Marguerite, alliée à Robert de FRAMEZELLES, Sr de VERCHOCQ et de COHEN.- Jean, allié à Isabelle MAUGUILLE, qui avait une mazure à SAINT-ÉTIENNE en 1506, mère de Gille de NOYELLE, femme de Robert QUEVALET en 1519.- Fief de NOYELLE, à LOUCHES, tenu de la châtellenie de TOURNEHEM, dont relief en 1573 par Flour de SEPT-FONTAINES, fils de demoiselle Lacre CRASSET; ledit fief relevé par Jean de SEPT-FONTAINES, fils de Flour, vers 1520.- Fief de NOYELLE, à Me Jean FONTAINE, procureur du Roi à ARDRES en 1672.
CARPENTIER cite 10 villages, seigneuries et familles du nom de NOYELLE; NOYELLES-WION, NOYELLES Lès PERNES, NOYELLES Lès LENS en ARTOIS...NOYELLES-WION portait: de gueules à 3 jumelles d'argent, dont Jean, dit BAUDET, allié à Marie, De de HANGEST, d'où Charles, Sr de NOYELLES et de HANGEST, père de Hélène, marié à Gilles Sr d'ESTOURMEL et de TEMPLEUX. NOYELLES Lès LENS, en ARTOIS, porte: écartelé d'or et de gueules, dont Guy, Sr dudit NOYELLES en 1150, allié à Mathilde, et père de Gautier, Guy, Simon et Guillaume, chanoine de SAINT-OMER. Philippe de NOYELLE, allié à Catherine de MAILLY, d'où 1° Guilain, Sr de NOYELLE, père de Guillaume, allié à Madeleine de CULEMBOURG, dont descendait Pontus, Sr de BOURS, allié à Anne de RUBEMPRÉ, d'où Alexandrine, femme de Maximilien, comte de SAINTe-ALDEGONDE; 2° Jean, Sr de MARLES et de ROSSIGNOL, auteur des comtes de MARLES, marquis de LISBOURG; 3° Philippe, Sr des MARETS, allié à Isabeau de LUXEMBOURG, Dame de CROIX, d'où Adrien, Sr de CROIX, FLERS, etc...- Marie, mariée en 1400 à Jacques, Sr de WIGNACOURT. Jean, Sr de NOYELLE, demeurant à ILLIES, près LILLE, père de Jeanne, mariée en 1525 à Jean de VICQ, Sr de BERTHOLF...(Esq. généal.) - Mr Jean de NOYELLE, Sr de MARLES en ARTOIS, allié à demoiselle Marie QUIÈRET, 1514. (D. LEPEZ.) - Mre François, chevalier, Sr de CALONNE, TORCY, HUCQUELIERS, grand-bailli, Capitaine et gouverneur du bailliage de HESDIN, mort le 6/06/1562. (Cart. de SAINT-ANDRÉ.) - Cambaiot et Flament de NOYELLE, écuyers sous Jean BLANCHART, écuyer à GRAVELINES, 1387. Monsr Baudoin, sire de NOYELLES, chevalier sous messire Colart de MAILLY, chevalier, à BOULOGNE, 1369. Hue, chevalier sous Monsr de MEUDON en 1343. Baudin, écuyer sous messire Pierre de LA VIEZVILLE, chevalier à ARDRES, 1380. (Ms. de la Bibl. roy.)

BÉTHUNE

- En ARTOIS. Porte: d'argent à la fasce de gueules.
- L'histoire de cette Maison, qui remonte à Robert, dit Faisseux, seigneur de BÉTHUNE, avoué d'ARRAS, a été publiée par André du CHESNE. Une branche subsistant encore à PARIS et en BOULONNAIS, connue sous le nom de BÉTHUNE-HESDIGNEUL, a longtemps porté, en ARTOIS, le seul nom de des PLANCQUES, et c'est au 17° siècle, qu'elle a repris celui de BÉTHUNE. La généalogie en a aussi été imprimée au siècle dernier, en un volume in-folio. Suivant cet ouvrage, Michel des PLANCQUES, Sr de HESDIGNEUL, demeurant à BÉTHUNE vers 1520, époux de Antoinette de BOURS descendait de Jean de BÉTHUNE, Sr des PLANCQUES en 1279, allié à Isabelle de RANCHICOURT, fils de Jean, Sr de CARENCY, et de demoiselle d'OLLEHAIN, fils de Hugues de CARENCY, chevalier, 1187, et de Marie de SAVEUSE, dernier fils d'Albert de BÉTHUNE, Sr de CARENCY, petit-fils de Robert, dit Faisseux, Sr de BÉTHUNE et avoué d'ARRAS, que l'on croyait descendu des premiers seigneurs d'ARTOIS. Daniel de BÉTHUNE, avoué d'ARRAS, se rend caution envers Herbert de BÉTHUNE, bourgeois d'ARRAS, pour une somme prêtée à Eustache de HERSIN, en 1222. (Arch. de LILLE).- Enguerrand de BÉTHUNE, curé de BRUAY, 1/02/1475. (Cart. de GOSNAY).- Michelet de BÉTHUNE, archer des ordonnances du Roi sous feu Julien BOURNEL en 1495. Robert, homme d'armes sous le comte de GUISE en 1523. Alpin, homme d'armes sous le duc de VENDOSMOIS en 1525. (GAIGN.) - (L'histoire de CAMBRAY), de CARPENTIER, donne aussi une notice sur la Maison de BÉTHUNE.
Baillis de la ville de BÉTHUNE: Gilles de BLÉCY, en 1327; Jacques CORNILLE, 1333 à 1343; Hue BOUTILLER, en 1334; Jean du PLOICH, écuyer, en 1359, et Jean DAVID, son Lieutenant; Jean GRENEL, en 1363; Regnier GADIFFER, écuyer, en 1364; Bernas, sire de QUATREVAUX, chevalier, en 1378; Jean de VAUX, écuyer, en 1372; Geoffroy de NOYELLES, en 1381: Grard de WAMBOURG, en 1391, 1406; Bon de SAVEUSES, Sr de BAIS, en 1438 à 1475, et Hector de REBROUVIETTE, écuyer, son Lieutenant, en 1475.- Baudoin LE WASTELIER, receveur de la baillie de BÉTHUNE, en 1333. (Cart. de GOSNAY).

SAINT-POL

- Les comtes de SAINT-POL, dits CAMPDAVAINE, portaient d'azur à une gerbe d'or liées de même.
- CARPENTIER les fait descendre de Augilbert, gendre de CHARLEMAGNE, qui lui donna LE BOULONNAIS, Le TERNOIS, MONTREUIL, GUÎNES et ARDRES. Hugues, comte de SAINT-POL en 950. 60 ans après, parait Roger, comte de SAINT-POL, père de Hugues, comte de SAINT-POL, surnommé camp d'AVAINE. Les premiers comte de SAINT-POL étaient de la famille des comtes de BOULOGNE, et leur comté relevait de celui de BOULOGNE dont ils étaient la première baronnie. (Voyez mon État ancien du BOULONNAIS.)
SAINT-POL, famille. B. de SAINT-PAUL, échevin de DOULLENS, dans une charte de 1221. (D. GRENIER.) - Le 17/11/1411, hommage au Roi par Marquin de SAINT-POL, écuyer, d'un fief à MAINTENAY, à lui échu par la succession de Jeanne de SAINT-JOSSE.- Hue de SAINT-POL, garde de la baillie d'HESDIN, 7/04/1366. (Cart. de GOSNAY.) - Marc, écuyer, est nommé au poste d'aide du château d'HESDIN, en remplacement de Jean de BRIMEU, démissionnaire, 1416. (Arch. de LILLE.) - Jacques, archer des ordonnances sous le comte de LIGNY, 1415. François, homme d'armes sous Robert de FRAMEZELLES, chevalier, 1499. Antoine, archer sous Mr de PONT REMY, 1516. Martin, archer sous monseigneur Le DAUPHIN, 1534. Antoine, homme d'armes sous monseigneur le duc de VENDOSMOIS, 1551. Charles, homme d'armes sous M. de MONTMORENCY, 1558. (GAIGN.) - Jacques de SAINT-POL, demeurant à ABBEVILLE, comparait à l'arrière-ban pour ses fiefs en 1530.- N., Sr de VILLERS et bailli de HUMIÈRES, 1507.- Antoine, homme d'armes sous Mre Oudard du BIEZ, passe la revue à BOULOGNE le 20/08/1526. (Vu.) - Jeanne, mariée le 7/09/1539, à Pierre GAUDEFROY, écuyer, trésorier du BOULONNAIS, assistée de Antoine de SAINT-POL, écuyer, Sr d'AUTEL, Capitaine et bailli de DESVRES, mari de demoiselle Françoise du BIEZ, parent d'Oudard du BIEZ. (D. LEPÈZ.) - Fief nommé SAINT-POL, à Robert de PATRAS, en 1702.

CRÉCY

- D'argent au lion de sable, armé et lampassé de gueules à la bordure engrêlée du même.
- Cette famille, certainement originaire du bourg de ce nom, est des plus anciennes ; depuis longtemps elle est éteinte et, dès le XIV° siècle, on ne trouve plus nulle part des CRÉCY nobles en PONTHIEU. Aucune des chartes émanées des divers personnages que nous allons énumérer n’ayant conservé de sceau, il nous a été impossible de découvrir les armoiries des CRÉCY.
Renaud et Godart de CRÉCY furent présents au jugement rendu en la Cour de Guy de PONTHIEU, vicomte de MONTREUIL qui voulait s’opposer à ce que les religieux du prieuré de BEAURAIN prissent possession de l’église de SAINT-REMY, que Gervide, sa femme, leur avait donnée de son consentement.- Foulques de CRÉCY fut témoin d’une donation faite à l’abbaye de SAINT-JOSSE par Guy, comte de PONTHIEU, pour le repos de l’âme de sa femme, en 1100.- Simon de CRÉCY, chevalier, fut témoin de la charte par laquelle Guy, comte de PONTHIEU, donna à l’abbaye de SAINT-JOSSE, ses coutumes de RUE, vers 1100.- Le même sert encore de témoin dans une charte de 1146.- Hugues de CRÉCY, témoin en 11586 Guy de CRÉCY, témoin en 1159, en 1164 et en 1166.- Simon de CRÉCY, chevalier, qui peut avoir été le fils ou le petit-fils de Simon qui précède, servit de témoin dans une charte de 1195. Du consentement de Marie, sa femme, de Gauthier, Renaut, Henri et Jean, ses fils, de Pétronille, Ermengarde et Aeline, ses filles, il donne à l’abbaye de SAINT-FUSCIEN, dont il avait reçu vingt livres parisis, les tiers des dîmes de GOY, et dans le cas où il ne pourrait y faire consentir Pierre de FONTAINES, seigneur de GOY, il lui assure l’équivalent sur celles de CRÉCY, en/01/1201.- Guillaume de CRÉCY, témoin d’une donation à l’abbaye de WILLENCOURT, en 1224.- Robillard de CRÉCY, témoin d’une autre donation en 1227 (Nobiliaire de Ponthieu)

BOULOGNE

- En PONTHIEU. Portait, selon WAIGNART, de gueules à la croix pleine d'argent; à l'aigle éployé d'argent, au 1 & 4 cantons, et au 2 & 3, à la licorne rampante d'argent.
- Dreux de BOULOGNE fait une donation à l'abbaye de SELINCOURT vers 1200.- Hélins, Robert et Pierre doivent censives, à PIERREGOT, à l'évêché d'AMIENS en 1301. (État dudit évêché).- Pierre, procureur-général des templiers lors de leur procès en 1304.- Jean, fils de feu Hue, relève le fief des POULIES, tenu du châtel de HESDIN en 1450. Laurent, Sr des POULIES, était mort avant 1500, allié à la fille de Jean de HÉRICOURT, d'où Hue, Périne, femme de Me Jean de LAVENNE, et Laurence, De des POULIES, qui était morte en 1500. (Comptes de HESDIN).- Me Robert, receveur d'ARTOIS sous le duc de BOURGOGNE en 1470.- Marc de BOULOGNE, homme d'armes des ordonnances sous Robert de FLOCQUES en 1453. André, archer sous Louis de LUXEMBOURG en 1474. Notinet, homme d'armes sous Robinet du QUESNOY en 1475, et Carados, archer. Louis, homme d'armes, et François et Antoine, archers sous messire Oudard du BIEZ, à BOULOGNE en 1526, et Louis, archer sous le même en 1535. Jeannot, archer sous messire Robert de FRAMEZELLES en 1512. Jean-Baptiste, homme d'armes sous Jean Hiéronyme de CASTILLON, chevalier, en 1526. Anselot, archer sous monseigneur le duc de VENDOSMOIS en 1551. (GAIGN.).- Feu Isabelle de BOULOGNE, première femme de Jean LE MERCHIER, Décembre 1283.- Jean , mayeur de bannière à ABBEVILLE en 1352, pareur en 1366. (Livre Rouge, comptes des argentiers).- Robert, naguères receveur de PONTHIEU en 1470. (Id).- Jean, Capitaine d'un vaisseau de 209 hommes d'ABBEVILLE, combat à L'ÉCLUSE en 1340.- Jean, possède la maison nommée l'Écu de FRANCE, à SAINT-VALERY en 1525.- Jean, mayeur de SAINT VALERY en 1577.- Antoine, notaire à ABBEVILLE en 1644.- Philippe, substitut du procureur du Roi à la place de Jacques de SACHY, à AMIENS en 1661. (D. GRENIER, t. 92 bis).
Nicolas de BOULOGNE, demeurant à ONIVAL, père de Jean et Antoine. Jean, Sr du HAMEL, hérite le fief du HAMEL des TACQUET, écuyers, ses parents; père de Antoine, dit Thomin, Sr du HAMEL, père de Jean qui suit, Zacharie et Jeanne, femme de Jean LEGRAND. Jean, Sr du HAMEL en 1575, père de Nicolas, Sr du HAMEL, allié à Catherine MACHART, d'où Nicolas qui suit, Hugues, Jeanne, alliée à honorable homme Louis du BOS et à Jean de LA PORTE, dont elle était veuve en 1621; elle fonda obit à RUE, et eut des enfants de ses deux maris; et Marie femme de honorable homme Pierre ROCQUE, demeurant à SAINT-VALERY. Nicolas, Sr du HAMEL et de GAILLON par sa première femme, contrôleur du grenier à sel de SAINT-VALERY en 1592, puis mayeur de cette ville, épousa 1° Marie LE SUEUR, demoiselle de GAILLON, , d'où Antoine qui suit, Michel, allié à Antoinette de PONTHIEU, d'où Michel, prêtre, et Nicolas, allié à demoiselle ROHAUT; 2° Marguerite de LA GORGUE, fille de Jean, Sr de RETONVAL, etc.., et de Françoise MOURETTE, d'où Isabeau, alliée à Pierre ALIAMET, Sr de LESPINOY. Antoine, Sr de GAILLON, mayeur d'ABBEVILLE en 1652, allié à Marie de CAHON, d'où Marie, femme de François MANESSIER, Sr d'AUXY, Lieutenant des eaux et forêt de PONTHIEU.- Hugues, ci-dessus, fur Sr du HAMEL, Lieutenant de la châtellenie de SAINT-VALERY en 1615, allié à Marie MOISNEL, d'où Jean, bénédictin, Jeanne et Marie, alliée à Antoine ou Gilles de POCHOLLES, écuyer, en 1639.
Zacharie de BOULOGNE, fils de Antoine, Sr du HAMEL, s'établit à CAMPIGNEULLES et à GROFLIERS, où il acquit du bien, ensuite à MONTREUIL; il épousa Jeanne de RAY, d'où 1° Jacques qui suit; 2° un puîné, pére de deux fils, dont l'aîné fut Antoine, notaire à ABBEVILLE, allié à Catherine GAILLARD, fille de Robert, d'où Antoine, curé de SAINT-ÉLOY à ABBEVILLE, Barthélémi, chanoine de SAINT-VULFRANC, et plusieurs filles sans alliances; 3° Catherine, mariée d'abord à Valery BOULANGER, échevin de MONTREUIL, ensuite à Jean MOULLART, mayeur de MONTREUIL vers 1600. Jacques, marié au CROTOY en 1591 à Hélène du BOS, fille de Olivier et de Marguerite de LOUVENCOURT, d'où Pierre, Sr de BEAUREPAIRE en 1627, demeurant à MONTREUIL, puis à BEAUREPAIRE, allié à Claude de DALLES ou DALLER, d'où Nicolas qui suit, et Marie, mariée en 1627 à honorable homme Charles de LATTRE, Sr du TERME et de BRÉQUENECQUE. Nicolas, Sr de BEAUREPAIRE, s'établit à ABBEVILLE avant 1610, argentier du VAL en 1612, procureur du Roi en la sénéchaussée en 1630, échevin en 1653, allié en 1632 à la fille puînée de Me Adrien de HEU, Sr de CONTY, Lieutenant-général de la sénéchaussée de PONTHIEU, dont il eut la terre de VIGNEMONT; dont entre autre, Adrien, écuyer, Sr de BEAUREPAIRE, BAUCHAIN et VIGNEMONT, procureur du Roi et conseiller au présidial d'ABBEVILLE, mayeur en 1677, anobli le 29/01/1700, moyennant finance, allié à Marie GRIFFON, qui lui apporta de grands biens. Il changea ses armes, et porta: de sable à 3 besants d'or chargés chacun d'une coquille d'azur et d'un croissant d'or. Leurs premières armes avaient déjà été changée en celle-çi: d'argent à la bande de sable accompagné de 3 lions de sinople ; il fut père de Adrien, mort jeune; Louis qui suit, deux fils sans alliance, l'un Lieutenant de dragons, l'autre cornette; Marguerite-Françoise, De de LONGUEMORT et d'HAMICOURT, morte en 1760, femme de Jean DANZEL, chevalier, Sr de BOISMONT, Jeanne, femme de Charles-Clément de VUAULT, chevalier, Sr de MONTIÈRES, etc.; et une fille religieuse. Louis, écuyer, Sr de BEAUREPAIRE, conseiller au présidial d'ABBEVILLE, anobli le 23/02/1725, allié à Anne-Marie MATHON d'ARRAS, et à Jeanne DANVIN, à ARRAS, veuve en 1725, père d'Antoine-Joseph, vivant en 1747.- Nicolas, autre fils de la demoiselle de HEU, fut Sr de FRESSENNEVILLE, LONGUEMORT et HAMICOURT, receveur de VALOIRES, procureur du Roi en l'amirauté et au bailliage d'ABBEVILLE, vivant en 1650, allié à Jeanne CASTELET d'AMIENS, sans enfants, et à demoiselle BOISTEL, fille de Jacques, d'où Françoise-Nicole, veuve en 1755 de Charles de CARPENTIN, chevalier, Sr de PENERVILLE, demeurant à ABBEVILLE.- La branche des BOULOGNE de PARIS, dont Jean contrôleur général des finances, est cadette de celle des Srs de BEAUREPAIRE. (D. GRENIER et autres).
BOULOGNE en ARTOIS. Jacquemart de BOULOIGNE, bourgeois d'ARRAS, 15/08/1327. Tassart, auditeur, 25/08/1430. (Cart. de GOSNAY).- BOULOGNE de FLINES et NEUVILLE, porte: d'argent à la bande de sable accompagnée de 3 lions de sinople armé et couronné d'or.
- Hugues de BOULOGNE, Sr de RICQUELIEU, allié à Anne de LA MARCHE, d'où Jacques, Sr de FLORIMOND et RICQUELIEU, allié en 1604 à Catherine REFFIN, Dame de NEUVILLE, d'où Éléonore, Dame de NEUVILLE, RICQUELIEU, FLORIMOND, alliée à Évrard de BOULOGNE, Sr de FLINES, LE PLOUY, son cousin, fils de Claude, Sr de FLINES, Capitaine d'Infanterie Wallonne, mort en 1628, et de Madeleine d'AUBERMONT, Dame de LA MOTTE, FLINES, d'où, etc…

PONTHIEU

- En PONTHIEU. Porte, selon D. GRENIER, d'azur à 2 roses d'or en chef, et un croissant de même en pointe ; et selon WAIGNART, d'azur à 3 roses d'argent 2 & 1 au centre, un croissant d'argent ; et encore, d'or au chevron de gueules à 3 oiseaux de sable becqués et membrés de gueules.
- Suivant l'armorial général, François de PONTHIEU, bailli de SAINT-VALERY en 1696, portait: de gueules à 2 pals engrelés d'argent.
- Fremin de PONTHIEU, demeurant à ABBEVILLE en 1471, père de Nicolas. (Comptes des Argentiers.) - Nicolas, curé de TOURS, en VIMEU, et Mahieu, échevin de SAINT-VALERY, 1507.- Jean, auditeur à ABBEVILLE, 1547.- Honorable homme Charles, greffier de la sénéchaussée de PONTHIEU, 1555.- Martin, de SAINT-VALERY, comparait à l'arrière-ban en 1557, pour un fief de la prévôté du VIMEU. (Arch. d'ABBEVILLE.) - Nicolas, échevin d'ABBEVILLE en 1561, et Philippe, échevin en 1579.- Catherine, femme de feu Nicolas CARPENTIER en 1525, a légué la grange de la ville de SAINT-VALERY.- Nicolas et André, anciens mayeurs et échevins de SAINT-VALERY en 1610; Philippe, bourgeois et échevin, fils de défunt Jean, 1615. Jeanne, veuve de Jean du FLOS et femme de Fremin BONHOMME, fille de défunte Antoinette LE SUEUR, veuve de Jean de PONTHIEU, 1617, 1633. (Arch. de SAINT-VALERY.) - Claude, mariée à ABBEVILLE à Charles de BÉCOURT en Janvier 1610.- Cristophe, sergent royal au bailliage d'AMIENS, 1629. (Vu.) - Anicet-Timotée-Joseph de PONTHIEU, écuyer, Sr de La HESTROYE, NIBAT et HAM Lès DOULLENS, chevau-léger de la garde en 1772.- Pierre-François, écuyer, Sr de BERNAPRÉ, chevalier de SAINT-LOUIS, ancien Capitaine au régiment de CLERMONT-PRINCE, mort à ABBEVILLE en 1774.- Philippe, bailli de SAINNEVILLE, demeurant à ABBEVILLE, 1635. - Joseph-Nicolas-Antoine, écuyer, trésorier de FRANCE, à AMIENS, allié à Antoinette CARDON, d'où Louis-François-Antoine, écuyer, Sr de POPINCOURT, NIBAT, La HESTROYE, aussi trésorier, mort en 1758, allié à Marie-Élisabeth FUZELLIER, veuve en 1781.
Jean de PONTHIEU, natif de TOURS, en VIMEU, père de Jean qui suit, Roland, Mathieu, échevin de SAINT-VALERY en 1507, pendant qu'un autre PONTHIEU en était mayeur. Jean, receveur du comté de NEVERS, échevin d'ABBEVILLE en 1513, mort en 1530, allié à Jacquette VÉRIFROY, d'où Jean, contrôleur au grenier à scel de SAINT-VALERY, allié à Blanche GRIALME, d'où Valery, médecin sans hoirs; Rollequin qui suit; Nicolas, Jacques aîné, allié à Catherine MACHART, remariée à Wallerand du GARDIN, d'où Guillaume, allié à Adrienne CRIGNON et père de Jacqueline, femme de François DESCAULES, notaire à ABBEVILLE; et autres. Rollequin, allié à Catherine d'OFFOËL, de la noble Maison de ce nom, d'où 1° Jean, allié à Antoinette LE SUEUR, d'où Philippe, mayeur de SAINT-VALERY, allié à Marie DELATTRE, morte en 1647, d'où 4 fils, entre autres, Alexis, religieux bénédictin, Jean, échevin de SAINT-VALERY, allié à Isabeau de FORCEVILLE, d'où Robert et Nicolas, allié à Jeanne LE CAT et père de Jean de PONTHIEU; 2° André, mayeur de SAINT-VALERY, mort en 1620, allié à Catherine de CANTELEU, d'où Nicolas, allié à Noëlle ALIAMET, Françoise, femme de honorable homme Pierre ANCQUIER, échevin de SAINT-VALERY, et François, allié à Antoinette MACHART, d'où M François, Capitaine, bailli et Lieutenant de SAINT-VALERY et de CAYEUX, vivant en 1686.- Nicolas, 3° fils de Jean et de Blanche GRIALME, épousa Catherine ROUSSEL, d'où Martin, notaire à SAINT-VALERY, allié à Catherine La GENEST, d'où Nicolas, mayeur de SAINT-VALERY, allié à Marie MOISNEL, d'où Nicolas, allié à Anne du GARDIN, et père de Anne.- Roland de PONTHIEU, ci dessus, fils de Jean, a fait la branche établie à ABBEVILLE où il fut notaire et procureur en 1527, 1544, 1556, allié en 1520 à Louise LOURDEL, d'où Charles qui suit; François, procureur, allié à Marie de VACONSSAINS en 1557; Philippe, procureur, échevin d'ABBEVILLE en 1573, 1579, allié à Françoise de La FOSSE, dont suite; Marie, femme de Jacques MOISNEL, notaire à SAINT-VALERY; Jacqueline, femme de Nicolas de HAMPAS, médecin de MONTREUIL, et Marguerite, alliée à Firmin de La FOSSE, contrôleur du grenier à sel. Charles, greffier de la sénéchaussée de PONTHIEU, allié en 1546 à Claire WAIGNART, d'où 1° François, notaire à ABBEVILLE en 1581, 82, 83, échevin en 1590, allié à Jeanne de QUEVAUVILLERS, d'où Philippe, greffier de l'abbaye de SAINT-RICQUIER, allié à Catherine de DOURLENS, Hector, trois autres fils, Claire, Geneviève, Marie et une autre fille, alliées aux BERNASTRE, de WAILLY-BÉCOURT, MANESSIER, LE FÈVRE; 2° Charles, élu en PONTHIEU, allié en 1581 à Marie des LAVIERS, d'où Jacques, élu en PONTHIEU, échevin d'ABBEVILLE en 1635, Lieutenant des habitants en 1620, allié à Catherine de CANTELEU, et père de Louis, élu en PONTHIEU, sans enfants de demoiselle NOËL, sa femme; François, avocat à ABBEVILLE, puis religieux chartreux de LIHUS, près GRENOBLE; Charles, Sr d'un fief à BOUILLENCOURT-MIANNAY, élu en PONTHIEU vers 1640; Marguerite, femme de Louis PINGUET, Marie, Barbe, Claire, Antoinette, Catherine et trois autres filles religieuses, et peut-être un fils mort à marier, et encore une fille, femme de Jean DOUVILLE, avocat; 3° Marie, alliée à Wulfranc PAPIN, procureur et notaire à ABBEVILLE; 4° Anne, femme de Jacques BOUJONNIER, procureur et notaire, et Lieutenant de robe courte, selon WAIGNART; 5° Adrienne, femme de Nicolas LE FÈVRE, procureur et notaire. (D. GRENIER, paq. 13, n°1.)


Retour

Espace membre

pseudo
password

Blog

Liste des Blogs
Notice d'utilisation

Galerie héraldique


Tous les albums...

Publicité



Membres en ligne

visites En ce moment:
0 membre et 1 visiteur
85 visites aujourd‘hui
Record de visites:
17/10/12: 827 visites
Record de membres:
04/04/06: 19 membres
Record simultané:
11/02/15: 103 visiteurs
04/04/06: 4 membres

Visiteurs

1348427 visiteurs
depuis le 06/01/2006



© Geneagil 2006 Thème graphique inspiré de charcoal de phpbb
Réalisé avec Pwsphp® Version 1.2.3, distribué sous licence CeCILL

Valid CSS!

Page générée en 0.155 secondes avec 17 requetes